Missiles : Gorbatchev déplore le retrait américain du traité FNI et craint pour la sécurité mondiale

Missiles : Gorbatchev déplore le retrait américain du traité FNI et craint pour la sécurité mondiale© Ivan Sekretarev Source: AFP
Mikhaïl Gorbatchev au Kremlin, Moscou, juin 2016 (image d'illustration).

L'ancien président Mikhaïl Gorbatchev a fait savoir qu'il déplorait le retrait américain du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire qu'il avait signé en 1987. Ce désengagement pourrait ouvrir une nouvelle course à l'armement.

L'ancien dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev, 87 ans, a déploré le retrait américain du traité sur les forces nucléaires intermédiaires dont il avait été l'architecte avec le président américain Ronald Reagan en 1987.

Ce texte abolissait l'usage par Moscou et Washington des missiles terrestres d'une portée de 500 à 5 500 kilomètres. L'ancien président a ainsi déclaré : «Il est peu probable que la fin du traité bénéficie à la communauté internationale. C'est un choix qui menace la sécurité non seulement en Europe, mais aussi dans le monde entier. [...] Il subsistait quelques lueurs d'espoir du côté de nos partenaires, mais elles n'ont malheureusement rien donné. Je crois qu'à présent nous pouvons tous constater qu'un coup a été porté à la sécurité stratégique. [...] Cette décision américaine sera porteuse d'incertitudes et mènera à un développement chaotique sur la scène internationale.»

Mikhaïl Gorbatchev a également appelé toutes les parties en présence à «se concentrer sur la préservation des derniers piliers la stratégie sécuritaire mondiale.»

Washington a annoncé le 1er août que les Etats-Unis mettraient fin à leur participation au traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire dès ce 2 août, ouvrant de ce fait la voie à une nouvelle course aux armements dirigée contre la Russie, mais plus encore contre la Chine. «Le traité FNI nous a été utile, mais il ne fonctionne que si les deux parties le respectent», a estimé devant les élus du Sénat Mark Esper, nommé récemment à la tête du Pentagone. «Les Etats-Unis vont respecter le traité et toutes leurs obligations jusqu'au 2 août, après quoi nous ferons ce qui est dans notre intérêt», a-t-il ajouté.

Après cette annonce, la Russie a également suspendu sa participation et s'est donné deux ans pour développer de nouveaux missiles de ce type. Le traité FNI avait permis l'élimination des SS20 russes et Pershing américains déployés en Europe. La fin du traité est considérée comme le lancement d'une nouvelle course aux armements à travers le monde.

Lire aussi : Les Etats-Unis se retirent officiellement du traité de désarmement INF

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»