«L'Afghanistan pourrait littéralement disparaître en 10 jours» : Trump se rapproche d'Islamabad

«L'Afghanistan pourrait littéralement disparaître en 10 jours» : Trump se rapproche d'Islamabad© Jonathan Ernst Source: Reuters
Rencontre au sommet entre le Premier ministre pakistanais et le président américain dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le 22 juillet.

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre pakistanais, Donald Trump n'a pas été avare de déclarations choc, mais a assuré vouloir trouver la paix grâce au travail engagé avec Islamabad pour ne «pas tuer 10 millions de personnes.»

Le 22 juillet, Donald Trump recevait le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, dans le bureau ovale de la Maison Blanche, notamment pour s'assurer d'un rapprochement avec Islamabad qui permettrait de trouver un débouché sur la reconstruction et la paix en Afghanistan.

Le président américain a toutefois prévenu devant les médias : «Je pourrais gagner cette guerre en une semaine. L'Afghanistan pourrait littéralement disparaître de la surface de la planète en 10 jours. [...] Je ne veux pas aller dans cette direction, je ne veux pas tuer 10 millions de personnes.»

Et de proposer le plan B : en s'appuyant sur le Pakistan, les Etats-Unis veulent poursuivre le désengagement et réduire leur présence sur le sol afghan. Donald Trump a ainsi déploré : «Cela fait 19 ans que nous sommes là-bas et nous avons fait les gendarmes, pas les soldats.»

Imran Khan s'est félicité : «Nous n'avons jamais été si proches d'un accord de paix» et a espéré que les prochaines semaines permettraient d'établir un dialogue direct avec les Taliban.

Le président américain Donald Trump a affirmé que le Pakistan aidait «beaucoup» les Etats-Unis à faire avancer le processus de paix en Afghanistan et a estimé : «Je ne pense pas que le Pakistan respectait les Etats-Unis [auparavant]. Maintenant, ils nous aident beaucoup. [...] Je pense que le Pakistan va faire beaucoup.»

Le 45e président des Etats-Unis a également proposé de se poser en médiateur entre l'Inde et le Pakistan au sujet de la situation du Cachemire, ce qui représenterait une inflexion de la politique américaine dans la région, les Etats-Unis ayant par le passé considéré la question du Cachemire comme bilatérale.

Lire aussi : Attentat-suicide des Taliban en Afghanistan : au moins cinq morts et des dizaines de blessés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»