Trump coupe tout contact avec l'ambassadeur britannique à Washington qui l'avait traité d'«instable»

- Avec AFP

Trump coupe tout contact avec l'ambassadeur britannique à Washington qui l'avait traité d'«instable»© White House via Globallookpress.com
Donald et Melania Trump à la Maison Blanche (image d'illustration).

Donald Trump a annoncé que son équipe et lui-même cesseraient tout contact avec l'ambassadeur britannique aux Etats-Unis, Kim Darroch. Dans un câble diplomatique révélé dans la presse, le diplomate avait vertement critiqué le président américain.

Donald Trump a affirmé ce 8 juillet qu'il n'aurait plus de contacts avec l'ambassadeur britannique à Washington, Kim Darroch, après la publication de câbles diplomatiques dans lesquels ce dernier mettait en cause ses capacités de dirigeant.

«Je ne connais pas l'ambassadeur, mais il n'est ni aimé ni bien vu aux Etats-Unis. Nous n'aurons plus de contacts avec lui», a tweeté le président américain, deux jours après la publication par le Mail on Sunday de rapports dans lesquels le diplomate britannique affirmait notamment que le locataire de la Maison Blanche était «instable» et «incompétent».

Plus tôt, Donald Trump s'en est pris avec virulence à la Première ministre britannique Theresa May, visiblement furieux du soutien apporté par celle-ci à l'ambassadeur britannique à Washington après la publication des câbles diplomatiques. «Je suis très critique de la façon dont le Royaume-Uni et le Premier ministre Theresa May ont géré le Brexit», a-t-il en outre estimé, la jugeant responsable de la «pagaille» actuelle. «Je lui ai dit comment il fallait procéder mais elle a décidé de faire différemment», a-t-il ajouté.

Theresa May a condamné des fuites «totalement inacceptables» mais aussi souligné avoir une «totale confiance» en Kim Darroch, 65 ans, arrivé à Washington en janvier 2016, avant la victoire de Donald Trump à la présidentielle.

Le lendemain, ce 9 juillet gouvernement britannique de Theresa May a redit son «plein soutien» à son ambassadeur à Washington. «Sir Kim Darroch a toujours le plein soutien de la Première ministre», a déclaré un porte-parole officiel à Londres.

Lire aussi : Un dessinateur canadien remercié après une caricature de Donald Trump

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»