Le site Reddit met «en quarantaine» sa principale communauté de soutien à Donald Trump

Le site Reddit met «en quarantaine» sa principale communauté de soutien à Donald Trump© Robert Galbraith Source: Reuters
Les locaux de Reddit à San Fransisco aux Etats-Unis (image d'illustration).

Jugeant que ses utilisateurs avaient enfreint les règles générales du site, Reddit a mis «en quarantaine» la communauté «The_Donald», limitant grandement son influence. Ces derniers y voient une énième attaque des Big tech contre les conservateurs.

Le forum internet Reddit, qui se définit comme «la page de garde d'internet» et joue à ce titre un rôle considérable d'influenceur sur le web, a annoncé avoir mis en quarantaine «The_Donald», la très populaire communauté de partisans du président américain Donald Trump hébergée en son sein, forte de 750 000 abonnés. 

Les administrateurs du site ont justifié leur décision en invoquant de multiples menaces de violence, notamment contre la police et des personnalités publiques, qui ont selon eux été émises par certains utilisateurs de cette communauté. «Sur les derniers mois, nous avons observé de façon répétée des comportements qui enfreignent les règles dans votre communauté, et [que vous] comptiez trop sur les administrateurs de Reddit pour gérer les utilisateurs et retirer les messages qui violent notre politique de contenus», ont-ils ainsi écrit aux modérateurs de la communauté, dans un message révélé par le journaliste Jack Posobiec. «Nous sommes sensibles à ce que l'on pourrait qualifier de discours politique. Toutefois, les comportements récents, notamment les menaces contre la police et les personnalités publiques, sont des contenus interdits en vertu de notre politique en matière de violence», a précisé un porte-parole de Reddit auprès du site Recode.

Si les administrateurs de Reddit ont reconnu que «The_Donald» avait rapidement supprimé les commentaires signalés, ils se sont en revanche dits «troublés que les contenus violents ne soient pas toujours signalés, voire pire reçoivent des votes positifs». La communauté, très active et qui constitue un véritable socle de soutien à Donald Trump sur internet, a par conséquent été placée «en quarantaine». Cela signifie que les utilisateurs qui souhaitent y accéder doivent passer par une page d'accueil les mettant en garde. Surtout, cela signifie que les contenus de «The_Donald» ne peuvent pas terminer sur la première page du site – qui regroupe les contenus les plus populaires des différentes communautés – limitant drastiquement son influence. 

Un prélude au bannissement ?

Interrogé par le média pro-Trump Breitbart, un modérateur de la communauté pro-Trump a dénoncé le deux poids, deux mesures du site dans cette décision. «Reddit a trouvé des méthodes pour censurer méthodiquement "The_Donald" depuis des années. Comme l'application de règles spéciales que seul "The_Donald" doit suivre, empêchant une grande partie de nos contenus d'accéder à la première page du site. Ou encore le fait de permettre aux communautés d'extrême gauche de harceler et de "doxer" [publier leurs informations personnelles] nos membres», a assuré ce modérateur.

Selon lui, cette décision s'inscrit dans la continuité de ce traitement défavorable supposé, et constitue un prélude au bannissement pur et simple de la communauté. «Leur raisonnement est fallacieux, car ils affirment avoir passé trop de temps à supprimer des contenus qui enfreignent les règles du site, pourtant leurs propres statistiques montrent  qu'il y a eu moins d’une suppression [par] jour», a poursuivi le modérateur de la communauté, qui s'interroge sur son timing : «Cette censure a également lieu à la veille des primaires démocrates», note-t-il, suggérant qu'il ne s'agirait peut-être pas d'une coïncidence.

Un sentiment qui a trouvé un large écho sur les réseaux sociaux dans le camp républicain, qui y voit une nouvelle confirmation des biais idéologiques manifestés par les géants de l'internet à leur encontre. Depuis des mois, Twitter, Facebook ou encore YouTube sont sous le feu des critiques – jusqu'au Congrès américain – pour la censure qu'ils pratiquent et qui touche principalement des conservateurs. Dernièrement, c'est Google qui s'est retrouvé dans la tourmente après qu'une de ses cadres a été filmée en train d'assurer que l'entreprise travaillait sur ses algorithmes visant à éviter que le scénario électoral de 2016, qui a vu l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, ne se répète en 2020.

Lire aussi : Ces réseaux sociaux alternatifs qui s'attaquent aux Big tech en misant sur la liberté d'expression

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»