Ils font transiter des migrants sur leurs jet skis, 15 personnes interpellées en Espagne (VIDEO)

Capture d'écran d'une vidéo de la Garde civile espagnole
Capture d'écran d'une vidéo de la Garde civile espagnole

Une nouvelle pratique «extrêmement dangereuse» d’immigration illégale a été repérée par les policiers espagnols, qui ont mis en ligne une vidéo de la poursuite d’un des trafiquants.

Au large de Tarifa, en Espagne, séparé du Maroc par 8 km de mer, la Garde civile espagnole a interpellé ces dernières semaines 15 personnes en train de faire entrer illégalement des migrants sur leurs scooters des mers. En prenant «à bord» jusqu’à trois réfugiés, qui emportent parfois avec eux de la drogue, les contrebandiers mettent leurs vies en danger, soulignent les autorités.

En savoir plus : Des trafiquants de drogue sèment la pagaille entre Madrid et Londres

«Ces actes représentent un risque sérieux pour la vie des réfugiés, parce que les pilotes les laissent à quelques mètres de la côte, et bien souvent ils ne savent pas nager», a en outre ajouté un porte-parole de la Garde civile.

Les policiers ont mis en ligne une vidéo, montrant la poursuite de ces trafiquants illégaux et la façon dont ils se débarrassent de leurs passagers une fois repérés.

D’après les informations des médias, les migrants paieraient jusqu’à 2 700 euros pour pouvoir entreprendre ce périlleux voyage.

En savoir plus : En Floride, un débarquement d’immigrés clandestins perturbe le shooting vidéo d’un modèle

Le trafic illégal des migrants vers l’Europe est une industrie clandestine prospère, qui apporte des millions de dollars et sert de seule source de revenu pour plusieurs trafiquants.

En dépit de l’image «glamour» que les passeurs tentent de véhiculer auprès des migrants, la traversée revêt en réalité d’immenses dangers pour ceux qui s’y aventurent. Selon les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 2 000 migrants clandestins ont perdu la vie en tentant de rejoindre l’Europe par la Méditerranée en 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales