«Provocation russophobe» : le Kremlin dénonce les manifestations en Géorgie

«Provocation russophobe» : le Kremlin dénonce les manifestations en Géorgie© Vano SHLAMOV Source: AFP
Des drapeaux géorgien, ukrainien, de l'UE ou encore de l'OTAN brandis lors de la manifestation devant le Parlement à Tbilissi, en Géorgie, le 20 juin.

Le Kremlin a fermement condamné les manifestations en Géorgie – intervenues à la suite de la prise de parole d'un député russe au Parlement à l'occasion d'une rencontre internationale –, estimant qu'il s'agissait d'une «provocation russophobe».

«Notre position a été stipulée de manière bien claire. Je peux simplement confirmer que tout ce qui s’est passé hier en Géorgie n’est qu’une provocation russophobe» : face à des journalistes, ce 21 juin, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov est revenu sur les manifestations organisées la veille à Tbilissi et à Batoumi, en Géorgie.

Des protestations intervenues après que le député de la Douma russe Sergueï Gavrilov a pris la parole devant le Parlement géorgien, en russe, depuis le siège du président de l'Assemblée. Sergueï Gavrilov ouvrait au Parlement une réunion de l'Assemblée interparlementaire de l'orthodoxie.

«Sans doute, dans le cadre de cette rencontre internationale interparlementaire, ces actions méritent d’être fermement condamnés, je dirais que cela exige une dénonciation forte», a déclaré Dmitri Peskov. «Bien sûr, nous sommes extrêmement indignés de telles manifestations de russophobie parce qu’il faut rappeler que la Géorgie, c’est, en fait, un pays qui reçoit régulièrement beaucoup de touristes venant de Russie. C’est donc une question extrêmement importante», a-t-il poursuivi, précisant être très préoccupé au sujet de la sécurité des citoyens russes après avoir relevé des «signes d'agression» à leur encontre.

Dans la soirée du 21 juin, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret interdisant temporairement aux compagnies aériennes russes les vols vers la Géorgie, à partir du 8 juillet. 

Démission du président du parlement géorgien

Au lendemain de ses manifestations, le président du parlement géorgien a annoncé sa démission. «La décision d'Irakli Kobakhidze de quitter son poste est une preuve du grand niveau de responsabilité fixé par notre parti et non pas une concession aux demandes irresponsables des partis de l'opposition», a indiqué lors d'une conférence de presse Khakha Kaladze, secrétaire général du parti au pouvoir du Rêve géorgien.

Plusieurs milliers de manifestants se sont réunis dans la nuit du 20 au 21 juin devant le Parlement géorgien, considérant l'intervention du député russe comme un provocation. Ils ont été repoussés par la police à coups de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc. Un total de 240 personnes ont été blessées lors des échauffourées, selon le ministère de la Santé géorgien.

Des dirigeants de l'opposition géorgienne ont par ailleurs appelé à organiser des «manifestations de masse permanentes» contre le gouvernement et ont promis qu'un nouveau rassemblement se tiendrait à Tbilissi dans la soirée du 21 juin.

Les manifestations se sont poursuivies le 21 et 22 juin.

Lire aussi : Présidentielle en Géorgie : la candidate de «l'Europe» élue, l'opposition appelle à manifester

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»