La France, l'Allemagne et l'Espagne vont développer un remplaçant du Rafale

- Avec AFP

La France, l'Allemagne et l'Espagne vont développer un remplaçant du Rafale© YOAN VALAT / POOL Source: AFP
Le président français Emmanuel Macron, les ministres française des Armées, Florence Parly (centre), et allemande de la Défense, Ursula von der Leyen (gauche), ainsi que leur homologue espagnole Margarita Robles (droite), Le Bourget, le 17 juin.

La France, l'Allemagne et l'Espagne ont concrétisé le 17 juin, au salon du Bourget, leur engagement dans le projet d'un nouvel avion de combat inclus dans le Système de combat aérien futur (SCAF).

Au premier jour de la 53e édition du Salon aéronautique et de l'espace du Bourget, près de Paris, les ministres française des Armées, Florence Parly, et allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, ainsi que leur homologue espagnole Margarita Robles, ont paraphé un accord-cadre appelé à structurer les relations entre les trois pays autour du projet Système de combat aérien futur, le SCAF. Il signe officiellement l'arrivée de Madrid dans ce projet. 

Initié en 2017, le SCAF est conçu comme un système associant avion de combat de nouvelle génération (NGF, Next Generation Fighter), drones, futurs missiles de croisière et drones évoluant en essaim. Il sera connecté à des avions, des satellites, des systèmes de l'OTAN et des systèmes de combat terrestres et navals. Le nouvel avion de combat en question est destiné à remplacer les actuels Rafale et Eurofighter d'ici à 2040.

«Ce projet prend désormais une dimension résolument européenne : l'Espagne a rejoint officiellement le programme ce matin», s'est félicitée Florence Parly. Selon son entourage, cité par l'AFP, «c'est la preuve que la volonté européenne d'avoir une base industrielle en Europe capable de relever le défi des industries chinoise, russe, américaine, se matérialise».

La maquette grise à l'échelle un du futur chasseur  a été dévoilée en présence du président français Emmanuel Macron.

Lire aussi : L'Etat commande des Rafale à Dassault Aviation pour 2 milliards d'euros

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»