«Le Kosovo, c'est la Serbie !» : une campagne serbe sur les réseaux à l'aube du sommet de Paris

«Le Kosovo, c'est la Serbie !» : une campagne serbe sur les réseaux à l'aube du sommet de Paris© Ognen Teofilovski Source: Reuters
Drapeau du Kosovo.

De nombreux Serbes se mobilisent sur les réseaux en inscrivant sur des billets de banque un slogan clamant l'appartenance du Kosovo à leur pays. Le ministre des Affaires étrangères s'est prêté au jeu, à quelques jours d'un important sommet à Paris.

Alors que doit s'ouvrir le 1er juillet prochain le sommet de Paris, qui réunira dirigeants kosovars et serbes autour du président français Emmanuel Macron et de la chancelière allemande Angela Merkel, une initiative virale des nationalistes serbes fait parler d'elle. Cette campagne, destinée à contester l'indépendance du Kosovo proclamée en 2008 et toujours non reconnue par Belgrade, consiste à écrire  «Le Kosovo c’est la Serbie» sur des billets de banques. 

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses images des billets portant cette inscription militante ont été diffusées ces derniers jours. 

L'initiative ne s'est pas cantonnée à la Serbie ; plusieurs images montrant des billets d'euros portant le même slogan ont également fleuri sur Twitter. Le Courrier des Balkans note que les Serbes de France sont particulièrement mobilisés pour cette campagne. Dans les messages les accompagnant, le numéro 1244 est régulièrement cité, en référence à la résolution de l'ONU prise en 1999 qui a autorisé le déploiement militaire dans la province alors encore serbe du Kosovo. 

Signe de l'importance de cette campagne militante, le ministre serbe des Affaires étrangères Ivica Dačić a lui-même relayé une photo sur laquelle il pose avec un billet de 100 dollars portant la fameuse inscription.

«Le Kosovo, c'est la Serbie !» : une campagne serbe sur les réseaux à l'aube du sommet de Paris

Lire aussi : Le Kosovo dépenserait 51 millions d’euros pour créer sa propre armée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»