En Catalogne, les fruits et légumes difformes ne sont pas jetés, mais distribués aux nécessiteux

© Capture d'écran du compte Twitter @espigoladors

L‘entreprise solidaire catalane Espigoladors, envoie des bénévoles ramasser les rebuts de la production jugés impropres à la distribution, afin de les distribuer aux pauvres et aux chômeurs.

Alors que quelque 7,7 millions de tonnes de fruits et légumes difformes, soit 163 kg par personne, sont jetés chaque année par les producteurs en Espagne, le projet Espigoladors («glaneurs») essaie de les mettre dans les assiettes. Une trentaine de producteurs et coopératives agricoles des environs de Barcelone collaborent avec Espigoladors, qui leur envoie des volontaires pour cueillir les produits négligés pour des raisons esthétiques ou de maturité.

Un petit pourcentage de ces produits est en outre vendu sous la marque «Es Im-perfect» («Ce n’est pas parfait») dont l’idée est de «promouvoir la valeur des aliments imparfaits et moches», aussi bien que de changer la perception de ce qui est mangeable, a raconté à The Guardian Mireia Barba, un des trois cofondateurs d’Espigoladors.

Le groupe tient souvent des ateliers pour enfants, qui trouvent «hilarants» les fruits et légumes difformes, a expliqué Barba. «Ils n’ont jamais vu rien de pareil, parce que les produits dans les supermarchés se ressemblent tous».

Comme l’explique Rebeca Segura, dirigeante de Desos, une coopérative agricole partenaire d’Espigoladors, des coûts et diverses contraintes règlementaires empêchent les producteurs de faire des donations. Ainsi, alors qu’un acheteur avait rejeté quelques 50 kg de radis parce qu’ils «n’étaient pas tous ronds et parfaits», la responsable avoue que sans Espigoladors, on les aurait laissé pourrir sur place.

L’année dernière, Espigoladors a réussi à redistribuer près de 70 tonnes de rebuts de production et à mettre en relation les producteurs, qui affirment ne pas avoir d’alternative au jet des produits non calibrés, et des familles espagnoles en difficulté.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales