En larmes, Theresa May annonce sa démission

En larmes, Theresa May annonce sa démission© Toby Melville Source: Reuters
Theresa May, Premier ministre britannique.

La dirigeante conservatrice du Royaume-Uni a annoncé officiellement sa démission du poste de Premier ministre ce 24 mai. Empêtrée dans des négociations sur le Brexit, elle était entrée en fonction en juillet 2016.

Arrivée au pouvoir en juillet 2016, dans la foulée du référendum à l'occasion duquel une majorité de citoyens du Royaume-Uni s'étaient prononcés en faveur d'une sortie de leur pays de l'Union européenne, Theresa May n'aura pas réussi à accomplir son objectif en menant à bien les négociations avec Bruxelles. Ce 24 mai, elle a en effet annoncé sa démission du poste devant la presse.

Elle a annoncé qu'elle partirait officiellement le 7 juin prochain, le temps pour les conservateurs de lui trouver un successeur. Sa décision a été notifiée à la reine. Visiblement émue, le Premier ministre s'est ensuite éclipsée en larmes..

Annonçant qu'elle avait tenté en vain de mener le Brexit a son terme, elle a exprimé des regrets. Selon elle, son successeur aura pour mission de parvenir à un consensus au Parlement, ce qui ne sera possible que si «toutes les parties ont la volonté de trouver un compromis».

La dirigeante n'est pas parvenue à rallier derrière sa vision de la sortie de l'UE une classe politique profondément divisée sur la question, à l'image de la société britannique. L'accord de divorce qu'elle a négocié avec Bruxelles a été rejeté à trois reprises par les députés, ce qui a contraint l'exécutif à repousser au 31 octobre au plus tard le Brexit, alors qu'il était initialement prévu le 29 mars, et à organiser les élections européennes en catastrophe.

En début de semaine, elle a présenté un plan de la «dernière chance» prévoyant une série de compromis pour tenter de convaincre les parlementaires. En vain: le texte a fait l'objet d'un déluge de critiques tant de l'opposition travailliste que des eurosceptiques de son propre parti, entraînant ainsi la démission mercredi soir de la ministre chargée des relations avec le Parlement, Andrea Leadsom.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»