Immigration : Nicolas Dupont-Aignan prône le «contrôle des naissances en Afrique» (VIDEO)

Immigration : Nicolas Dupont-Aignan prône le «contrôle des naissances en Afrique» (VIDEO)© Anne-Christine POUJOULAT Source: AFP
NIcolas Dupont-Aignan lors d'un débat à Paris le 11 avril (image d'illustration).

Le président de DLF jette-t-il ses derniers feux dans la bataille ? Crédité de 4% dans les sondages dans la dernière ligne droite avant les élections, Nicolas Dupont-Aignan veut s'attaquer à un «tabou» : le «contrôle des naissances en Afrique».

Le président de Debout la France (DLF) Nicolas Dupont-Aignan, qui conduit la liste intitulée Le Courage de défendre les Français pour les élections européennes du 26 mai, a fait sensation lors du débat télévisé La grande confrontation, sur LCI le 20 mai, en abordant le sujet de la natalité africaine, qui avait déjà suscité la polémique dans la bouche du président Emmanuel Macron.

Alors que «la population africaine va doubler en 30 ans» (ce qu'estime effectivement l'Institut français d’études démographiques), le chef de parti souverainiste déclare : «La question migratoire est un drame humanitaire mais la première des choses est de rétablir nos frontières nationales et renforcer la coopération européenne pour contrôler le système de passeurs.» Et de juger qu'il faut «s'attaquer à un tabou»: «le contrôle des naissances en Afrique.» 

Il faut s’attaquer à un tabou : le contrôle des naissances en Afrique comme l’a fait en son temps la Chine pour réussir sa transition économique

Les cris d'orfraie ont bientôt fusé sur le plateau de télévision de la part de ses opposants, la tête de liste Europe Ecologie Les Verts (EELV) Yannick Jadot jugeant ces mots «scandaleux». Cela n'a pas empêché le leader de parti a réitéré ses propos sur Twitter : «J’ose le dire, il faut s’attaquer à un tabou : le contrôle des naissances en Afrique comme l’a fait en son temps la Chine pour réussir sa transition économique. Les pays africains le savent très bien !», a posté le patron de Debout la France.

«Il faut un grand plan d'aide à l'Afrique : il faut traiter le problème de la surpopulation africaine, on ne peut pas parler d'immigration, de stabilité du monde ou d'environnement si on ne parle pas de la surchauffe démographique de l'Afrique !», tweet-t-il encore, reprenant ses déclarations sur LCI.

Dans cette dernière ligne droite avant les élections, Nicolas Dupont-Aignan essaie donc de mobiliser, entre autre, sur le sujet de l'immigration africaine. Dans un sondage Elabe pour BFMTV publié le 30 avril, la liste qu'il défend plafonne à 4%. Pas à une polémique près, l'intéressé a contesté le résultat de cette enquête d'opinion et a annoncé dans un communiqué qu'il saisirait la Commission des sondages au sujet des «incohérences» de cette étude qui le place sous le seuil fatidique de 5%. En deçà de ce score, les listes sont condamnées à n'obtenir aucun siège au Parlement européen.

Lire aussi : Européennes : les listes opposées à l'immigration sont-elles sur la même ligne ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»