Ukraine : Volodymyr Zelensky adresse un message de «paix» aux résidents du Donbass et de Crimée

Ukraine : Volodymyr Zelensky adresse un message de «paix» aux résidents du Donbass et de Crimée© Handout / Volodymyr Zelensky press service Source: AFP
Volodymyr Zelensky offre des fleurs à l'officier de l'armée soviétique Ivan Zaluzhny, lors d'une réunion avec des vétérans de la Seconde Guerre mondiale, le 8 mai 2019.

Après une réunion avec des responsables religieux, le président élu ukrainien a publié le 13 mai sur Facebook une vidéo dans laquelle plusieurs d’entre eux appellent les citoyens vivant dans le Donbass et en Crimée à s’unir dans un effort de paix.

En guise de compte-rendu de ses entretiens avec plusieurs responsables religieux officiant en Ukraine, Volodymyr Zelensky a publié le 13 mai une vidéo sur Facebook dans laquelle ses interlocuteurs s’adressent aux citoyens vivant dans le Donbass et en Crimée, péninsule rattachée en mars 2014 à la Russie à l'issue d'un référendum. A cette occasion, les responsables religieux ont notamment assuré qu’ils priaient pour eux. 

«Le résultat de mes rencontres avec les chefs religieux a été un message de paix adressé aux habitants de Crimée et de Donbass. Merci à tous ceux qui ont accepté», a écrit le président ukrainien. Avant d’ajouter : «Nous sommes avec vous ! Nous sommes ensemble ! Nous sommes un seul pays !»  

L'initiative du président élu ukrainien ne ferait pourtant pas l'unanimité parmi les responsables religieux : absent de la vidéo, le métropolite Iepifani, chef de l'Église orthodoxe d'Ukraine, aurait décliné l'invitation. Selon l'agence de presse ukrainienne Unian, qui cite la BBC, il aurait jugé que sa participation aurait pu être interprétée comme un appui tacite à l'ouverture de pourparlers avec des combattants. Le passage qu'il devait lire, appelant les «différentes parties» à cesser «le langage des armes», lui aurait en outre déplu, toujours selon Unian.

Volodymyr Zelensky s’était employé, alors qu’il était candidat à la présidence, à dépassionner la question de la Crimée, sans pour autant renoncer à la fermeté. Le soir de son élection, à l'occasion de sa première prise de parole, il avait en outre fait part de sa volonté de «relancer» le processus de paix dans la région du Donbass (située à l'est de l'Ukraine), dans le cadre des accords de Minsk II signés en février 2015.

Lire aussi : Après l'élection de Zelensky, Poutine se dit prêt à «rétablir complètement» les relations avec Kiev

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»