Vladimir Poutine dit vouloir «rétablir des relations complètes» avec les Etats-Unis

Vladimir Poutine dit vouloir «rétablir des relations complètes» avec les Etats-Unis© Pavel Golovkin/Pool via REUTERS
Vladimir Poutine rencontre Mike Pompeo le 14 mai à Sotchi.

Le président russe reçoit le chef de la diplomatie américaine alors que les relations entre les deux puissances sont tendues, notamment autour des dossiers syrien, ukrainien, vénézuélien et iranien.

Iran, Venezuela, Syrie, Ukraine... Les pommes de discorde entre Moscou et Washington ne manquent pas et c'est dans ce contexte que le président russe Vladimir Poutine a reçu, à Sotchi, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, ce 14 mai. Le dirigeant russe a affirmé vouloir «rétablir des relations complètes avec les Etats-Unis».

«Il y a quelques jours, j'ai eu le plaisir de discuter avec le président américain au téléphone [...] J'ai eu l'impression que le président était enclin à rétablir les relations et les contacts entre la Russie et les Etats-Unis afin de résoudre ensemble les questions qui sont d'intérêt mutuel pour nous», a expliqué Vladimir Poutine.

«Pour notre part, nous avons plus d'une fois déclaré que nous voulions aussi rétablir des relations complètes [avec Washington], et nous espérons que les conditions pour le faire sont désormais réunies», a-t-il poursuivi.

Vladimir Poutine a en outre salué comme «assez objective» l'enquête du procureur spécial Robert Mueller, qui a conclu à l'absence de collusion entre Donald Trump et Moscou (tout en validant les accusations d'ingérence russe dans la présidentielle de 2016).

La Maison Blanche espère de longue date que la fin de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller, qui n'a conclu à aucune collusion entre l'équipe du candidat Trump et Moscou durant la dernière campagne présidentielle américaine, permettra de tourner la page de relations glaciales entre les deux pays. Début mai, Donald Trump a eu une conversation téléphonique «très positive», selon ses propos, de plus d'une heure avec Vladimir Poutine.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a dit espérer que la visite du secrétaire d'Etat américain permettrait de «stabiliser quelque peu» les relations entre Moscou et Washington. Il a cependant reconnu, cité par l'agence Interfax, que les discussions s'annonçaient «difficiles» sur le Venezuela, les positions des deux pays étant «diamétralement opposées».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»