Corée du Nord, Venezuela, Ukraine : de quoi Poutine et Trump ont-ils parlé au téléphone ?

Corée du Nord, Venezuela, Ukraine : de quoi Poutine et Trump ont-ils parlé au téléphone ? © Leonhard Foeger Source: Reuters
Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki, en juillet 2018 (image d'illustration).

Les présidents russe et américain Vladimir Poutine et Donald Trump se sont longuement entretenus au téléphone le 3 mai. Au cœur de leur discussion : la crise au Venezuela, mais aussi la Corée du Nord ou encore l'Ukraine.

Vladimir Poutine et Donald Trump ont longuement discuté au téléphone le 3 mai, selon les porte-paroles de la Maison Blanche et du Kremlin. «Une conversation très productive !», a tweeté le président américain, peu après cet échange à l'initiative de Washington. 

Crise au Venezuela, Corée du Nord, Ukraine... Divers sujets ont été abordés par les deux chefs d'Etat, au cours d'une discussion qui aurait duré près d'une heure et demie, d'après Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin. 

«Seuls les Vénézuéliens ont le droit de décider du futur de leur pays»

Pour le président russe, l'acharnement des États-Unis à se mêler des affaires intérieures du Venezuela avec leur tentative d'aider à imposer un changement du pouvoir, mine un possible règlement politique de la situation. «L'ingérence dans les affaires intérieures, les tentatives de changement par la force du pouvoir à Caracas sapent les perspectives d'un règlement politique du conflit», a déclaré Moscou.

D'après les propos rapportés par Sarah Huckabee Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, Donald Trump a affirmé à son homologue russe que les Etats-Unis étaient «aux côtés du peuple vénézuélien». Selon le compte rendu russe, Vladimir Poutine a, à ce sujet, insisté sur le fait que, justement, «seuls les Vénézuéliens ont le droit de décider du futur de leur pays».

Deux jours plus tôt, le 1er mai, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avait échangé au téléphone avec son homologue américain Mike Pompeo de façon nettement moins cordiale. «L'intervention de la Russie et de Cuba était déstabilisante pour le Venezuela et pour la relation bilatérale Etats-Unis/Russie», avait déclaré le secrétaire d'Etat américain. Le ministère des Affaires étrangères russe estimant quant à lui que «l'ingérence de Washington dans les affaires du Venezuela est une violation flagrante du droit international».

Les deux présidents ont aussi abordé la situation en Ukraine après l'élection présidentielle du 21 avril dernier remportée par Volodymyr Zelensky, remplaçant Petro Porochenko. «Vladimir Poutine a mis l'accent sur le fait que le nouveau gouvernement ukrainien devait entreprendre des démarches réelles pour la réalisation des accords de Minsk qui sont essentiels pour le règlement du conflit intérieur ukrainien», a précisé le Kremlin.

Vers une prolongation du nouveau traité START ?

Vladimir Poutine a en outre fait part au président des Etats-Unis du déroulé de sa rencontre à Vladivostok avec le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-un, le 25 avril dernier. Il a en outre suggéré que le respect des obligations nucléaires par Pyongyang devrait être accompagné par des mesures réciproques concernant les sanctions qui pèsent sur la Corée du Nord. Les deux présidents se sont mis d'accord sur l'importance de la dénucléarisation de la péninsule de Corée, et la normalisation à long terme de la situation avec ce pays.

Dmitri Peskov a également rapporté que les présidents avaient discuté de la possibilité d'un nouveau traité sur les armes nucléaires entre la Russie, les Etats-Unis et la Chine. Les chefs d'Etat auraient également évoqué la possibilité de prolonger nouveau traité START (pour Strategic Arms Reduction Treaty), dont l'expiration est pour le moment prévue en 2021.

Lire aussi : Une architecture internationale de sanctions imposée au nom de la sécurité des Etats-Unis

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»