Attentat de Bangkok : la police a arrêté un suspect en Thaïlande

Attentat de Bangkok : la police a arrêté un suspect en Thaïlande© Athit Perawongmetha Source: Reuters
Attentat de Bangkok

Les autorités de Thaïlande ont annoncé avoir arrêté un suspect dans l'enquête sur l'attentat de Bangkok. Selon la police, des matériaux nécessaires à la fabrication d'une bombe ont été retrouvés à son domicile.

Le chef adjoint de la police nationale Chaktip Chaijinda a déclaré que ses services ont arrêté un suspect dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Bangkok qui a eu lieu il y a 12 jours.

«Nous avons trouvé à son domicile des matériaux entrant dans la composition d'une bombe», a-t-il précisé.

«Le suspect est de nationalité turque», a annoncé le porte-parole du gouvernement Banphot Phunphien. Il a aussi annoncé que la police avait saisi des dizaines de passeports turcs dans la chambre du suspect.

Le passeports d'un dénommé Adem Karadag, 28 ans, a été montré à la télévision, ainsi que des dizaines de faux passeports turcs.

Le 22 août, les autorités thaïlandaises ont indiqué qu’elles disposaient de vidéos de surveillance susceptibles de les aider à identifier le ou les responsables de l’attentat à la bombe. Grâce à ces vidéos, la police avait réussi de dresser un portrait-robot, distribué partout dans la ville.

Néanmoins, on ne sait pas si c’est homme du portrait qui a été arrêté. «Nous ne pouvons pas encore dire s'il s'agit de l'homme du portrait-robot», a souligné le général Chaktip.

La semaine dernière, la police avait déjà arrêté deux suspects avant de les relâcher. Il s’est avéré que l’un des hommes était en fait un touriste chinois, tandis que l’autre lui servait de guide pour son séjour dans le pays.

En savoir plus : Attentat de Bangkok: les deux suspects qui se sont rendus à la police sont innocents

Une explosion s'est produite lundi 17 août en début de soirée dans le centre de Bangkok à proximité du sanctuaire Erawan, site touristique populaire, sur le carrefour de Ratchaprasong. Selon les sources officielles, 22 personnes ont péri et 81 autres ont été blessées.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»