Les rois de la glisse : certains habitants ont pris en souriant l’inondation de Vladivostok (VIDEO)

Le puissant typhon Goni a deversé des trombes d’eau sur l’Extrême-Orient russe. Après avoir englouti le Japon et la Corée du Nord, il poursuit ses actions dévastatrices en Russie. Mais cela réjouit les amateurs russe de wakeboard.

Dans la nuit du 26 au 27 août, le typhon a frappé la ville de Vladivostok, à l’extrémité orientale de la Russie. Le centre hydrométéorologique a confirmé que la moitié des précipitations mensuelles étaient tombées en une seule nuit.

Grâce à la mobilisation rapide et au travail acharné des services du ministère des Situations d’urgence, de graves pannes sur le réseau électrique ont pu être évitées. Selon les déclarations des autorités locales, les transports publics étaient à l’heure et respectaient les horaires dès le matin.

Malgré tout, des habitants ont posté des images impressionnantes sur les réseaux sociaux qui montrent des routes arrachées pour la surcharge d’eaux de ruissellement due aux fortes pluies.

Des rafales de vent ont atteint 90 km/h à 110 km/h. Raison pour laquelle les autorités demandent aux citoyens de ne pas quitter leur maison, à moins d’une obligation importante.

#волна #тайфунгони #владивосток #vladivostok #vl

Фото опубликовано Angelina (@angel_zip)

En dépit de ces conditions météorologiques plutôt difficiles, certains amateurs de wakeboard ont eu l’audace de se livrer à leur loisir favori, tirés pour un véhicule tout terrain, en plein centre ville.

A la veille de l’arrivée du typhon, le ministère des Situations d’urgence avait déclaré qu’on avait formé un groupe de 10 000 personnes pour s’occuper de travaux de nettoyage et de reconstruction après le passage de la perturbation météorologique.

Le typhon Goni est l’un des cyclones les plus forts à avoir frappé l’Extrême-Orient russe. Au printemps 2013, la région avait déjà subi de fortes inondations qui avaient privé d’électricité des centaines de foyers.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales