Donald Trump et Kim Jong Un : vers une nouvelle rencontre ?

- Avec AFP

Donald Trump et Kim Jong Un : vers une nouvelle rencontre ?© Leah Millis/File Photo Source: Reuters
Le président américain Donald Trump et le président nord-coréen Kim Jong Un discutent à l'occasion du deuxième sommet entre les Etats-Unis et le Corée du Nord, à Hanoï, le 28 février 2019.

En dépit des divergences affichées lors du sommet d’Hanoï, les dirigeants américain et nord-coréen ont l'un et l'autre fait part de leur souhait de se rencontrer à nouveau à l'occasion d'un troisième sommet.

Le président américain Donald Trump a de nouveau évoqué ce 13 avril l'idée d'un troisième sommet avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, saluant leur «excellente » relation, six semaines après l'échec de leur rencontre à Hanoï.

«Je suis d'accord avec Kim Jong Un de Corée du Nord que notre relation reste très bonne, le terme excellent serait même peut être plus juste, et qu'un troisième  sommet serait bon dans le sens où nous comprendrions totalement où nous nous situons», a tweeté, avec enthousiasme, le 45e président américain. 

«J'attends avec impatience le jour, qui pourrait arriver bientôt, où les armes nucléaires et les sanctions pourront être supprimées, pour regarder ensuite la Corée du Nord devenir l'une des nations les plus prospères du monde !», s'est enthousiasmé l'ancien magnat de l'immobilier dans un second tweet. 

La veille, son homologue nord coréen s'était dit favorable à une troisième rencontre avec le locataire de la Maison Blanche. Il avait notamment évoqué une relation qui demeure forte entre eux lors d'un discours prononcé à Pyongyang devant l'Assemblée suprême du peuple, le Parlement nord-coréen.

«Nous sommes prêts à faire un nouvel essai si les Etats-Unis proposent d'organiser un troisième sommet avec la bonne attitude et des conditions mutuellement acceptables», avait déclaré Kim Jong Un, selon l'agence officielle KCNA. «Nous attendrons patiemment jusqu'à la fin de l'année pour que les Etats-Unis prennent une décision courageuse», avait-il par ailleurs ajouté.

Effacer l'échec du sommet d'Hanoï

En février 2019, la deuxième rencontre entre les deux hommes à Hanoï, au Vietnam, s'était soldée par un échec, butant notamment sur la question de la levée des sanctions réclamées par la Corée du Nord. 

Donald Trump avait affirmé que Pyongyang avait exigé la levée de toutes les sanctions qui lui sont imposées du fait de ses programmes nucléaire et balistique interdits.La Corée du nord avait affirmé de son côté qu'elle n'avait demandé qu'une levée «partielle» de ces restrictions. 

Lire aussi : Donald Trump désavoue son administration et annule des sanctions contre Pyongyang

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»