Aucun accord entre Trump et Kim Jong-un au sommet de Hanoï, selon la Maison Blanche

- Avec AFP

Aucun accord entre Trump et Kim Jong-un au sommet de Hanoï, selon la Maison Blanche© REUTERS/Leah Millis
Les délégations américaine et nord-coréenne se rencontrent à Hanoï le 28 février 2019 en présence de Donald Trump et Kim Jong-un.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et son homologue américain Donald Trump ont quitté dans des convois séparés leur sommet à Hanoï sans cérémonie publique de signature d'un accord. Washington s'est toutefois dit prêt à réitérer l'expérience.

«Aucun accord n'a été conclu [lors du sommet à Hanoï entre Kim Jong-un et Donald Trump]», a annoncé le 28 février la Maison Blanche, après que les convois des délégations nord-coréenne et américaine ont quitté le lieu de leur sommet à Hanoï sans cérémonie publique de signature d'un accord, pourtant prévue initialement.

Lire aussi : Le deuxième sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un s'ouvre au Vietnam

Dans un communiqué, la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a toutefois fait savoir que les deux équipes de diplomates avaient «hâte de se rencontrer» à nouveau.

Auteur: RT France

Divergences stratégiques

Si Donald Trump avait montré beaucoup d'enthousiasme, avant le sommet, sur ses relations avec Kim Jong-un, l'évoquant comme «[son] ami», de profondes divergences stratégiques perdurent entre les deux nations, notamment autour de la dénucléarisation de Pyongyang.

Le chef de la première puissance mondiale a ainsi assuré le 28 février qu'il n'était «pas pressé» pour trouver un compromis sur le sujet, et privilégiait le fait d'arriver à un «bon accord» sur le nucléaire nord-coréen.

De son côté, le dirigeant nord-coréen considère l'arme nucléaire comme la garantie de survie de son pouvoir. Il a cependant fait savoir qu'il ne serait pas venu à Hanoï s'il n'était pas prêt à la dénucléarisation. «Si je ne l'étais pas, je ne serais pas là», a-t-il affirmé, répondant à une question d'un journaliste.

Mais les deux parties divergent sur le sens du terme dénucléarisation et interrogé sur d'éventuelles mesures concrètes, Kim Jong-un est resté vague : «C'est ce dont nous sommes en train de discuter.»

Auteur: RT France

Au cours de leur premier sommet, en juin à Singapour, le président américain et le dirigeant nord-coréen avaient écrit une page d'histoire mais signé une déclaration commune sans véritables engagements concrets.

Lire aussi : A Hanoï, la spectaculaire escorte de Kim Jong-un est de retour (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter