Des composants allemands livrés à l'Arabie saoudite malgré le gel des ventes d'armes

Des composants allemands livrés à l'Arabie saoudite malgré le gel des ventes d'armes© Alastair Grant Source: AFP
La chancelière allemande Angela Merkel.
Suivez RT France surTelegram

Deux semaines après avoir prolongé le gel des ventes d'armes à l'Arabie saoudite, Berlin a approuvé la livraison de composants pour des équipements militaires destinés à Riyad. Ils seront livrés à Paris, qui les exportera à son tour vers Riyad.

D'après plusieurs médias allemands, dont Deutsche Welle, le Conseil de sécurité national de l'Allemagne – un organe constitué de la chancelière Angela Merkel et de ses ministres clés – a décidé d'approuver la livraison de pièces de fabrication allemande pour des équipements militaires destinés à l'Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis.

Selon le Spiegel, l'Allemagne ne procédera pas directement à la livraison, mais passera par un pays tiers. Ainsi, des composants fabriqués par le constructeur allemand Kamag seront livrés à une société française, qui les réexportera ensuite à Riyad. Des composants pour le système de radar Cobra seront en outre livrés aux Emirats arabes unis, pays engagé dans la coalition arabe au Yémen.

Cette décision témoigne des atermoiements de Berlin sur le sujet, qui avait décrété le 29 mars dernier de prolonger de six mois un gel des ventes d'armes à l'Arabie saoudite – suite à l'affaire Khashoggi – jusqu'au 30 septembre. Pour calmer la colère de Londres et Paris, préoccupés par ce gel en raison de la présence de composants allemands que Berlin refusait de livrer dans certains de leurs systèmes, l'Allemagne avait fini par inclure une exception concernant ces derniers.

Cela fait de nombreuses semaines que les partis au pouvoir en Allemagne sont en désaccord sur le gel des ventes d'armes. Les conservateurs de la CDU d'Angela Merkel militaient pour une levée du moratoire, alors que les sociaux-démocrates du SPD étaient fermement opposés à ce que le pays vende des armes dans des zones en crise ou à des dictatures.

Lire aussi : Bruno Le Maire appelle Berlin à ne pas bloquer les exportations d'armes françaises

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix