Le Congrès américain exige la fin de tout engagement militaire au Yémen

Le Congrès américain exige la fin de tout engagement militaire au Yémen© Mohammed Huwais Source: AFP
Un homme brandit un drapeau yéménite lors d'une manifestation à Sanaa en 2017.

Le Congrès a approuvé ce 4 avril une résolution exhortant Donald Trump à arrêter tout soutien américain à la coalition saoudienne dans la guerre au Yémen, un sévère camouflet pour le président qui va probablement mettre son veto.

Ce 4 avril, le Congrès a adopté un texte qui exige du président Donald Trump qu'il cesse tout soutien militaire à la coalition saoudienne dans sa guerre au Yémen. Il s'agit d'un revers non négligeable pour le chef de l'Etat américain, qui devrait selon toute logique y opposer son veto.

La Chambre des représentants américaine, à majorité démocrate, a voté le texte (247 voix pour, contre 175) qu'avait déjà approuvé le Sénat, contrôlé par les républicains. En limitant les pouvoirs présidentiels en matière d'engagement dans des conflits à l'étranger, ce vote marque une première historique, particulièrement humiliante pour le président républicain compte tenu de sa majorité à la chambre haute.

Le fait que Donald Trump soit obligé de recourir à son droit de veto constitue en soi un revers politique considérable : le rare soutien de sénateurs des deux partis à un même texte s'explique en grande partie par la profonde colère provoquée au Congrès par l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en octobre 2018, par un commando de Riyad. La réaction jugée trop tiède de Donald Trump face au prince héritier Mohammed ben Salmane a notamment conduit des parlementaires des deux bords à s'unir.

Depuis 2015, le Yémen est le théâtre d'une guerre opposant les rebelles chiites houthis, qui contrôlent la capitale yéménite Sanaa et le port de Hodeida, à une coalition de pays arabes sous commandement saoudien et soutenue par les Etats-Unis qui défend le gouvernement réfugié à Aden et mène régulièrement des raids aériens sur le Yémen.

Lire aussi : L'ECHIQUIER MONDIAL. Vente d’armes : un outil politique ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»