Les Etats-Unis suspendent les livraisons d'équipements pour le F-35 destinées à la Turquie

- Avec AFP

Les Etats-Unis suspendent les livraisons d'équipements pour le F-35 destinées à la Turquie© Lockheed Martin Source: Reuters
Un avion de combat américain de type F35 (image d'illustration).

Pour la dissuader de s'équiper du système antimissiles russe S-400, Washington a décidé ce 1er avril de priver Ankara de toutes les livraisons d'équipements destinées aux avions de chasse américains F-35.

Les Etats-Unis ont annoncé ce 1er avril la suspension de toutes les livraisons d'équipements liées aux avions de chasse américains F-35 à la Turquie pour dissuader Ankara d'acquérir le système antimissiles russe S-400.

«En attendant une décision sans équivoque de la Turquie qui doit renoncer aux livraisons du système S-400, les livraisons et activités associées à la mise en place des capacités opérationnelles des F-35 de la Turquie ont été suspendues», a déclaré un porte-parole du Pentagone. «Notre dialogue avec la Turquie sur cette question importante se poursuit», a-t-il ajouté.

Le gouvernement turc a signé un accord avec la Russie pour acheter le dispositif de défense antimissiles et antiaérienne S-400, dont la livraison devrait commencer cet été. Mais cette commande empoisonne depuis des mois les relations entre Ankara et Washington, alliés au sein de l'OTAN.

Les Etats-Unis affirment que les S-400 ne sont pas compatibles avec les équipements de l'OTAN et craignent que ce système russe ultra-sophistiqué ne perce les secrets technologiques de l'avion militaire américain dernier cri F-35, que la Turquie a également entrepris d'acheter.

Les Etats-Unis continuent de mettre en garde la Turquie des conséquences négatives de son acquisition annoncée des S-400

La Turquie envisage d'acheter cent avions de ce type et des pilotes turcs ont déjà commencé à s'entraîner avec leurs homologues aux Etats-Unis. Ankara a investi environ un milliard de dollars dans ce programme et toute décision américaine empêchant l'arrivée des avions de chasse pourrait être considérée comme une violation de contrat.

«Les Etats-Unis continuent de mettre en garde la Turquie des conséquences négatives de son acquisition annoncée des S-400», a expliqué le porte-parole du ministère américain de la Défense. «Cela met en péril la poursuite de la participation de la Turquie au programme F-35», a-t-il insisté. 

«Nous déplorons vivement la situation actuelle dans laquelle se trouve notre partenariat sur les F-35, mais le ministère de la Défense doit prendre des mesures de précaution pour protéger les investissements partagés réalisés dans notre technologie sensible», a-t-il précisé.

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu avait dénoncé le 29 mars les pressions américaines, jugées «contraires au droit international».

Washington avait accru la pression ces dernières semaines : le 28 mars, des sénateurs républicains et démocrates avaient déposé un projet de loi pour bloquer le transfert des F-35 à Ankara tant que le gouvernement américain n'aurait pas certifié que la Turquie ne s'équiperait pas de S-400.

Lire aussi : Syrie : Washington veut garantir la sécurité des Kurdes avant de retirer ses troupes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»