Jeremy Corbyn «s'excusera» pour la guerre en Irak s'il est élu à la tête du labour

Jeremy Corbyn© Peter Nicholls Source: Reuters
Jeremy Corbyn

L'homme politique britannique a annoncé qu'il «présenterait des excuses pour la guerre en Irak» s'il était élu à la tête du Labour. Dans une interview à RT, il avait déjà fustigé les actions de l'armée américaine les comparant à celles de Daesh.

Jeremy Corbyn, candidat favori pour remporter la course à la direction du parti travailliste britannique et connu pour ses positions antiguerre a déclaré au Guardian qu'il «présentera des excuses» pour la guerre en Irak s'il devient leader du Labour. 

«Il est grand temps que le Labour présente ses excuses au peuple britannique pour les avoir entraînés dans la guerre en Irak sur la base d'une tromperie et au peuple irakien pour les souffrances que nous avons contribué à causer», a déclaré Jeremy Corbyn.

L'élection est actuellement en cours et le nom du nouveau leader du parti travailliste sera connu le 12 septembre. 

Royaume-Uni : Jeremy Corbyn, candidat à la tête du Labour plus à gauche que la gauche travailliste

Il compare les actions de l'armée américaine à celles de Daesh

Déjà en juin 2014, dans une interview à RT, Jeremy Corbyn, comparait les actions de l'armée américaine à celles de Daesh, dénonçant les brutalités «tout à fait déplorables» commises en Irak par l'armée américaine. 

Il indiquait que, si Daesh commettait effectivement des actes «barbares» et «brutaux», «ce que les Américains ont fait à Falloujah et dans d'autres endroits est épouvantable». 

Durant l'interview, l'homme avait appelé à plus de «compréhension et d'unité entre les irakiens s'ils veulent se réaproprier leur pays», ajoutant qu'il semblerait qu'une certaine partie de la population irakienne était préparée à accepter l'arrivée des combattants de l'Etat islamique et qu'il faut «se demander pourquoi».  

Il a également exprimé le souhait qu'une solution politique puisse être trouvée pour mettre fin au conflit en Syrie, qui fait rage depuis 2011. 

Selon Corbyn, en Syrie et en Irak, les forces occidentales «seront de nouveau entraînées dans une guerre interminable avec des conséquences terribles pour les peuples irakien et syrien».

Ainsi, il a appelé à trouver «des compromis politiques au lieu d'alimenter une guerre avec toujours plus d'armes et d'argent».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales