Venezuela : redoutant une intervention étrangère, Maduro apparaît au contact de ses troupes (VIDEOS)

Venezuela : redoutant une intervention étrangère, Maduro apparaît au contact de ses troupes (VIDEOS)© Miraflores Palace Source: Reuters
Nicolas Maduro et son épouse Cilia Flores aux côtés de soldats vénézuéliens le 27 janvier 2019 à Puerto Cabello.

Face à une potentielle intervention militaire étrangère, option non-écartée par Donald Trump, le président vénézuélien Maduro s'est affiché aux côtés de ses troupes, en amont des «exercices militaires les plus importants de l'histoire» de son pays.

Tout en apportant un soutien sans réserve à Juan Guaido, président de l'Assemblée nationale vénézuélienne qui s'est récemment autoproclamé président par intérim du pays, Washington n'a pas exclu une intervention militaire : le président américain a affirmé le 23 janvier que «toutes les options» étaient «sur la table».

Dans la foulée de l'annonce de cette menace de Washington, Nicolas Maduro a posté une série de vidéos dans laquelle il apparaît aux côtés des troupes, réaffirmant ainsi sa légitimité auprès de l'armée vénézuélienne.

Lire aussi : Tout comprendre à la nouvelle offensive contre le Venezuela

Nous préparons les exercices militaires les plus importants de notre histoire.

De fait, des exercices militaires sont prévus entre le 10 et le 15 février. Nicolas Maduro a annoncé sur Twitter ce 27 janvier que les forces vénézuéliennes se préparaient actuellement aux «exercices militaires les plus importants de [l']histoire» de son pays, à l'occasion du bicentenaire du Congrès d'Angostura organisé par Simon Bolivar le 15 février 1819, pendant les guerres de l'indépendance de la Colombie et du Venezuela.

«Nous patrouillons le long des côtes de Puerto Cabello dans des chars amphibies, prêts à défendre notre patrie», a-t-il expliqué dans un autre tweet.

Le chef d'Etat a également posté une vidéo dans laquelle on le voit participer à une séance d'entraînement, en présence d'hommes et de femmes officiers des forces armées vénézuéliennes. «En route pour le bicentenaire d'Angostura», a-t-il commenté.

Dénonçant un «coup d'Etat» contre le «président légitime», le 24 janvier, l'armée vénézuélienne assurait Nicolas Maduro de son soutien. «Les forces armées bolivariennes n'accepteront jamais un président imposé par des intérêts obscurs», lançait ainsi le ministre de la Défense.

Lire aussi : «Loyaux toujours, traîtres jamais» : l'armée apporte son soutien à Nicolas Maduro

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter