Le #10yearchallenge très politique de Benjamin Netanyahou

Le #10yearchallenge très politique de Benjamin Netanyahou© Capture d'écran Twitter

Participant au hashtag viral #10yearchallenge qui accompagne la publication de deux photos, une prise il y a dix ans et une aujourd'hui, le Premier ministre israélien a décidé de publier des images à portée politique.

#10yearchallenge est le mot-dièse actuellement en vogue sur les réseaux sociaux. Le but est de publier avec ce hashtag deux photos, une prise il y a dix ans et une aujourd'hui, permettant ainsi de voir l'évolution des choses.

Alors que la majorité des internautes publie des images montrant le vieillissement, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a décidé, pour sa part, de publier des images à haute symbolique politique, montrant ce qui constitue, selon lui, des avancées pour l'Etat d'Israël. Il a ainsi posté une première publication dans laquelle une image de l'ancienne ambassade américaine à Tel Aviv en 2009 côtoie une photo de 2018 sur laquelle son épouse, Sara Netanyahu, et lui sourient à Ivanka Trump, fille du président américain Donald Trump, devant l’ambassade américaine fraîchement inaugurée, à Jérusalem.

En décembre 2017, le président des États-Unis avait en effet annoncé unilatéralement la reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale d'Israël et le transfert de l'ambassade des États-Unis dans la ville sainte. Cette décision avait suscité de vives critiques de la communauté internationale. En septembre, l'autorité palestinienne avait saisi la Cour internationale de Justice pour contester le transfert. Selon elles, il contrevient à la convention de Vienne de 1961 et doit être annulé.

Un autre tweet du Premier ministre israélien, toujours accompagné du hashtag #10yearchallenge, montre comment un désert situé entre les territoires israéliens et palestiniens a vu l'érection d'un mur de séparation entouré de barbelés.

La barrière de la Cisjordanie, que continue à construire le gouvernement israélien, s'étend sur environ 700 kilomètres. Selon les autorités de ce pays, il s'agit d'un moyen de défense contre le terrorisme. Les Palestiniens et leurs soutiens considèrent que la construction de cette clôture est illégale et relève d'un système d'apartheid.

Lire aussi : Syrie, Libye, Yémen : des internautes parodient le «10yearchallenge» (PHOTOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»