Israël : au musée de Haïfa, le Ronald McDonald crucifié va être retiré

Israël : au musée de Haïfa, le Ronald McDonald crucifié va être retiré© Carlo Allegri Source: Reuters
Un manifestant déguisé en Ronald à New York en 2014 (image d'illustration).

Après la controverse et une manifestation au cours de laquelle trois policiers avaient été blessés par des jets de pierre, la municipalité de Haïfa a finalement décidé de faire retirer l'œuvre qui avait choqué les chrétiens : McJesus.

La municipalité de Haïfa, au nord d'Israël, a pris la décision de retirer d'une exposition une sculpture qui représente un Ronald McDonald crucifié. Cette représentation du clown de McDonald's, la mascotte de la chaîne américaine de restauration rapide, a indigné les chrétiens.

Einat Kalisch Rotem, maire de Haïfa, a fait savoir dans une publication Facebook que l'oeuvre, intitulée McJesus, allait être retirée «dès que possible» du musée d'art où elle est présentée depuis le mois d'août 2018 dans le cadre d'une exposition qui interroge le rapport entre la religion et le consumérisme. 

Son créateur, l'artiste finlandais Jani Leinonen, avait été condamné en 2012 «pour avoir subtilisé un pilier en plastique dans un restaurant McDonald's qu'il a ensuite détruit».

Plusieurs centaines de chrétiens avaient manifesté le 11 janvier devant le Haifa Museum of Art, afin d'exprimer leur colère. A cette occasion, trois policiers avaient été blessés par des jets de pierres. Les dirigeants chrétiens ont demandé à un tribunal de Haïfa d'ordonner le retrait de McJesus et la ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, a également appelé à son retrait. 

Le maire a cherché à faire taire la polémique en publiant une copie de l'accord de prêt qui stipule que l'œuvre doit être renvoyée en Finlande d'ici à la fin du mois de janvier. Wadie Abou Nassar, porte-parole des Eglises de Terre Sainte, a estimé que l'exposition n'était pas appropriée pour Israël, et a parlé «d'affront» fait aux Arabes et aux chrétiens. 

La campagne a surpris l'artiste lui-même, qui dit avoir exigé en septembre que le musée retire son oeuvre, afin de «protester contre les violations des droits humains commises en Israël».

Lire aussi : Israël : un Ronald McDonald crucifié provoque des affrontements à Haïfa (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter