«Parce que vous êtes un peu blanc» : le patron du football africain dérape face à un journaliste

«Parce que vous êtes un peu blanc» : le patron du football africain dérape face à un journaliste© SEYLLOU Source: AFP
Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad a annoncé que l'Egypte serait l'hôte de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (CAN), lors d'une conférence de presse tenue dans un hôtel de Dakar, le 8 janvier 2019.

Le président de la Confédération africaine de football Ahmad Ahmad a répondu en des termes surprenants à un journaliste algérien, qui l’interrogeait sur la capacité de certains pays africains à organiser la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

L’organisation de la prochaine édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football a été attribuée le 8 janvier à l'Egypte au cours d'une réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de (CAF) à Dakar. A l'instar de l'Afrique du Sud, son unique concurrent, le pays avait soumis sa candidature en décembre, après la décision de la CAF de retirer l’organisation de l’événement sportif au Cameroun, en raison du retard enregistré dans la réalisation des stades qui devaient abriter les matchs.

S'exprimant sur la désignation du pays hôte, le président de l'instance africaine Ahmed Ahmad, a eu un échange houleux avec l’un des journalistes qui l'interrogeaient. Ce dernier lui demandait si la décision de porter à 24 le nombre de pays participant à la CAN (au cours des éditions précédentes, le nombre d’équipes qualifiées était limité à 16) n’allait pas empêcher certains pays d'organiser la compétition, au vu des difficultés qu'une telle configuration implique.

Irrité par la question, Ahmad Ahmad a alors répondu, non sans une pointe d'énervement : «Arrêtez […] Respectez-nous, nous les Africains. J’entends partout [la même chose]. [Vous dites cela] peut-être parce que vous êtes un peu blanc. Arrêtez cela. Nous sommes fiers d’être africains», a lancé le patron de la CAF à son interlocuteur, qui lui a fait savoir, non sans mal, que lui aussi était africain car algérien. 

La séquence, relayée sur Twitter par le site de la chaîne sportive marocaine Arryadia, se conclut par une énième charge d’Ahmad Ahmad à l’encontre du journaliste : «Déplacez-vous, informez-vous. Vous ne parlerez plus de cette manière. Cela m’énerve. Je suis fier d’être africain. Si vous ne l’êtes pas, moi j’en suis fier.» 

L'édition 2019 de la Coupe d'Afrique des nations se tiendra du 15 juin au 13 juillet.

Lire aussi : Champions du monde «africains» ? : clash entre un présentateur américain et l'ambassadeur de France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter