373 morts : le bilan du tsunami en Indonésie s'alourdit et de nouveaux ravages sont à craindre

- Avec AFP

373 morts : le bilan du tsunami en Indonésie s'alourdit et de nouveaux ravages sont à craindre© Jorge Silva Source: Reuters
Un homme se tient debout, devant les ruines de sa maison, ravagée par le tsunami à Pandeglang.

Deux jours après la catastrophe naturelle qui a frappé l'Indonésie, le bilan des victimes s'est significativement alourdi. Des spécialistes estiment que le phénomène pourrait se reproduire à présent que le volcan Anak Krakatoa est déstabilisé.

Dans la soirée du 22 décembre, un tsunami a soudainement déferlé sur les rives du détroit indonésien de la Sonde à la suite d'une éruption volcanique, semant la panique parmi les habitants et les touristes.

Tandis que les secouristes continuent à rechercher les survivants, le dernier bilan en date fait état de 373 morts, plus de 1 400 blessés et 128 disparus. Des milliers de personnes ont déjà été évacuées sur les hauteurs tandis que des équipes continuent leurs recherches, tantôt à l'aide d'excavatrices, tantôt à mains nues.

«L'armée et la police passent les ruines au peigne fin pour voir s'il y a d'autres victimes», a expliqué à l'AFP Dody Ruswandi, haut responsable de l'Agence nationale de gestion des catastrophes.

Les opérations de secours devraient durer une semaine.

373 morts : le bilan du tsunami en Indonésie s'alourdit et de nouveaux ravages sont à craindre© Jorge Silva Source: Reuters
Des soldats indonésiens recherchent des corps, ce 24 décembre, sous les décombres d'un hôtel en bordure de plage, frappé de plein fouet par le tsunami.

Le tsunami a laissé derrière lui un paysage de désolation : arbres déracinés, toits arrachés, morceaux de bois et détritus divers. 

373 morts : le bilan du tsunami en Indonésie s'alourdit et de nouveaux ravages sont à craindre© Antara Foto/Ardiansyah/ Source: Reuters
Une excavatrice en action, ce 24 décembre, parmi les ruines de la ville de Kalianda, dans le sud de la province du Lampung.

Selon les estimations de spécialistes rapportées par l'AFP, le tsunami du 22 décembre est dû à l'effondrement sous-marin d'une partie du volcan Anak Krakatoa et le phénomène pourrait se reproduire à présent que le volcan est déstabilisé.

Si beaucoup d'évacuations ont déjà eu lieu, les résidents qui ont été touchés de plein fouet ne peuvent que constater le chaos.

373 morts : le bilan du tsunami en Indonésie s'alourdit et de nouveaux ravages sont à craindre© Antara Foto/Aurora Rinjani Source: Reuters
Des habitants de Pandeglang au milieu de leur quartier désormais en ruine.

«Le risque de tsunami dans le détroit de la Sonde restera élevé tant que le volcan sera dans sa phase d'activité actuelle parce qu'il est susceptible de déclencher d'autres glissements de terrain sous-marins», a ainsi expliqué Richard Teeuw, de l'Université de Portsmouth.

Lire aussi : Indonésie : les ravages de l'huile de palme

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»