François Fillon reçu en privé par Vladimir Poutine

François Fillon reçu en privé par Vladimir Poutine© Mikhael Klimentyev Source: Sputnik
L'ancien Premier ministre français François Fillon reçu par le président russe Vladimir Poutine, le 5 décembre, dans la résidence présidentielle russe de Novo-Ogarevo.

L'ancien Premier ministre français François Fillon et l'actuel président russe Vladimir Poutine entretiennent de bonnes relations et ont gardé contact depuis qu'ils ont dirigé le gouvernement de leur Etat respectif, durant la même période.

Le chef d'Etat russe Vladimir Poutine s'est entretenu avec l'ancien Premier ministre français François Fillon, dans la résidence officielle du chef d'Etat de Novo-Ogarevo près de Moscou, le 5 décembre.

«Vladimir Poutine et François Fillon entretiennent depuis longtemps des relations amicales», a souligné au sujet de leur rencontre privée le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. «Pendant le mandat de [François] Fillon en tant que Premier ministre, [Vladimir] Poutine était Premier ministre de la Russie», a-t-il rappelé, précisant qu'ils avaient gardé contact par la suite.

François Fillon reçu en privé par Vladimir Poutine© Mikhael Klimentyev Source: Sputnik
François Fillon s'entretient avec Vladimir Poutine dans la résidence présidentielle russe de Novo-Ogaryovo.

Vladimir Poutine et François Fillon cultivent de bonnes relations, nouées lorsque ce dernier était Premier ministre de Nicolas Sarkozy. En novembre 2016, après la victoire à la primaire de la droite et du centre de François Fillon, Vladimir Poutine avait loué ses qualités, estimant qu'il était un «négociateur ardu et un grand professionnel», capable «malgré ses manières très européennes [...] de défendre son point de vue». 

«Nous avons travaillé ensemble quand il était chef du gouvernement français. Il y a eu beaucoup de rencontres, nous avons développé de très bonnes relations», avait ajouté le président russe.

Le candidat de la droite à l'élection présidentielle de 2017 avait rappelé à plusieurs reprises qu'il souhaitait un rapprochement avec la Russie en Europe, décrié les sanctions à son encontre, et prôné une coopération accrue avec Moscou dans la lutte contre le groupe Etat islamique en Syrie.

Lire aussi : Poutine souhaite une bonne année à Hollande, Sarkozy et Fillon

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter