Un médecin légiste aurait pris du «plaisir» à démembrer Khashoggi en musique

Un médecin légiste aurait pris du «plaisir» à démembrer Khashoggi en musique© Jim Watson Source: AFP
Manifestation devant la Maison Blanche à Washington, demandant «justice» pour le défunt journaliste saoudien Jamal Khashoggi, le 19 octobre (image d'illustration).

Selon le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, les meurtriers de Jamal Khashoggi auraient reçu l'instruction d'écouter de la musique pendant le découpage du corps. Une tâche que le médecin légiste aurait prise très à cœur...

Selon des propos tenus par le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, auprès du quotidien allemand Sueddeutsche Zeitung, et rapportés ce 27 novembre par l'agence Associated Press, les meurtriers du journaliste saoudien Jamal Khashoggi auraient été incités par le médecin légiste à écouter de la musique pendant le découpage du corps.

Affirmant avoir procédé à l'écoute de l'enregistrement audio de la scène, le ministre s'est montré choqué par ce qu'il a entendu. «On remarque qu'il y prend du plaisir, il aime découper les gens, c'est dégoûtant», a-t-il affirmé.

Mevlut Cavusoglu a par ailleurs expliqué que l'assassinat avait duré sept minutes : «C'était un meurtre délibéré», a-t-il estimé.

Responsables saoudiens arrêtés... MBS écarté ?

Citant des sources anonymes, le Washington Post affirmait le 16 novembre que la CIA était convaincue de l'implication du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, sans toutefois disposer de preuve de sa culpabilité.

Le 15 novembre, le parquet saoudien requérait la peine de mort contre cinq responsables du royaume accusés pour le meurtre du journaliste Khashoggi, soulignant qu'il avait été drogué et démembré au sein du consulat de son pays à Istanbul.

Selon le porte-parole du procureur général, Shaalan al-Shaalan, Mohammed ben Salmane n'avait quant à lui aucune connaissance du dossier.

Lire aussi : Que retenir de l’affaire Khashoggi ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»