Etats-Unis : quatre morts dont un policier dans une fusillade près d'un hôpital à Chicago

- Avec AFP

Etats-Unis : quatre morts dont un policier dans une fusillade près d'un hôpital à Chicago© Google Maps
L'hôpital Mercy situé à Chicago, aux Etats-Unis.

Une fusillade a éclaté ce 19 novembre près d'un hôpital de Chicago. Quatre personnes, dont un policier, ont été abattues au cours de ce qui s'apparente à une dispute personnelle, selon les autorités américaines.

Selon les autorités, un peu avant 15h30 le 19 novembre, une altercation a eu lieu sur le parking de l'hôpital Mercy à Chicago. Un homme a abattu son ancienne compagne, employée de l'établissement.

A l'arrivée de la police, l'homme est entré dans l'hôpital. Au cours d'un échange de coups de feu avec les forces de l'ordre, une autre employée et un policier ont été tués. Le tireur est également décédé, mais les autorités n'ont pu encore confirmer s'il s'était suicidé ou s'il avait été abattu par la police.

«[Il y a eu] des tirs [...] aux abords de l'hôpital Mercy», a annoncé dans un message sur Twitter le porte-parole de la police de Chicago, Anthony Guglielmi, faisant état dans un premier temps de «plusieurs victimes», et appelant la population à éviter la zone. 

Un patient de 61 ans a expliqué sur la chaîne CBS qu'une personne avait tiré dans le bâtiment. «Bang, bang, bang [...] il a effrayé tout le monde», a confié cet homme, visiblement choqué.

Une employée de l'hôpital a raconté au Chicago Tribune que tout le personnel avait reçu l'ordre quitter les lieux. «Je ne sais pas ce qu'il s'est passé», a-t-elle expliqué en étant évacuée par autobus, ajoutant : «On nous a dit de courir, alors on a couru.» Selon les médias locaux, plusieurs patients ont quitté les lieux, parfois en fauteuils roulants.

Lire aussi : 13 morts, dont le tireur, lors d'une fusillade dans un bar en Californie (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter