Près de 50 migrants se sont noyés au large de la Libye

Les réfugiés libyens  © Capture d'écran du compte de Twitter de DatelineSBS
Les réfugiés libyens

Une cinquantaine de réfugiés sont morts dans le nouveau naufrage d’une embarcation à bord de laquelle se trouvaient plus de 100 personnes, à 45 milles de la Libye. Selon des organisations humanitaires italiennes, 52 d’entre-elles ont pu être sauvées.

Ce sont des pilotes d’hélicoptère de la marine militaire italienne, qui ont découvert les migrants. Cette fois, ils n’ont pu envoyer aucun signal de détresse, faute de liaison satellite. Les forces italiennes ont tout de suite entamé l’opération de sauvetage lors de laquelle elles sont parvenues à porter secours à 52 réfugiés.

En outre, les forces maritimes italiennes ont découvert, ce matin, deux migrants qui étaient parvenus à se maintenir hors de l’eau en s’agrippant à un tonneau vide.

Toutes les personnes secourues ont été acheminées sur l’île italienne de Lampedusa.

Vendredi dernier, la police italienne a arrêté deux Algériens et trois autres personnes – deux Libyens et un Tunisien – accusés d’être les passeurs d’un bateau surchargé de migrants, dont le naufrage avait provoqué la noyade de 200 personnes le 5 août dernier.

En savoir plus : Migrants, une crise mondiale potentiellement explosive

En 2015,la Méditerranée s’est transformée en un véritable cimetière. Plus de 2 000 migrants clandestins y ont perdu la vie en tentant de rejoindre l’Europe, selon les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales