Ni salaire, ni congés : le premier présentateur TV virtuel fait ses débuts en Chine (VIDEO)

Ni salaire, ni congés : le premier présentateur TV virtuel fait ses débuts en Chine (VIDEO)© Capture d'écran Youtube @New China TV
Le présentateur virtuel de Xinhua est constitué à partir d'images du journaliste chinois Zhang Zhao.

Le paysage audiovisuel s'apprête-t-il à vivre une véritable révolution ? L'agence de presse chinoise Xinhua a présenté son nouveau journaliste de télévision : un présentateur virtuel plus vrai que nature possédant une capacité de travail illimitée.

C'est une avancée technologique aussi impressionnante qu'inquiétante. L'agence d'Etat chinoise Xinhua a dévoilé ce 7 novembre son nouveau journaliste de télévision, qui présentera les informations sur les plateformes TV et Web de la société. Sa particularité ? Il ne s'agit pas d'une personne réelle, mais d'une «intelligence artificielle», selon le terme employé par Xinhua.

Constitué à partir d'images du journaliste Zhang Zhao, ce présentateur virtuel est capable de bluffer son auditoire, notamment grâce à l'animation très réussie de sa bouche et des traits de son visage. Créé en association avec le moteur de recherche chinois Sogou, il représente le rêve de bien des employeurs, disposant d'une productivité infinie. «Il peut fonctionner 24 heures sur 24», s'est ainsi réjoui Xinhua. Pour l'heure, c'est un être humain qui lui fournit les informations qu'il doit lire.

Auteur: New China TV

L'agence de presse affirme que son «intelligence artificielle peut lire des textes aussi naturellement que des présentateurs professionnels». Si la technologie n'en est qu'à ses balbutiements – la voix synthétisée et ses quelques difficultés d'élocution trahissant la vraie nature de ce présentateur virtuel – elle ne devrait aller qu'en s'améliorant.

Au point de remplacer un jour les présentateurs télé en chair et en os ?

Lire aussi : Une enceinte connectée Amazon a enregistré la discussion d'un couple et l'a envoyée à un contact

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter