La chrétienne pakistanaise Asia Bibi remise en liberté, selon son avocat

- Avec AFP

La chrétienne pakistanaise Asia Bibi remise en liberté, selon son avocat© Handout / British Pakistani Christian Association Source: AFP
Portrait d'Asia Bibi non daté.
Suivez RT France surTelegram

Après huit année passées dans les couloirs de la mort pour blasphème au Pakistan, la chrétienne Asia Bibi a été acquittée le 31 octobre. Elle a dû attendre ce 7 novembre pour recouvrir la liberté, et serait montée dans un avion, selon son avocat.

«Elle a été libérée. On m'a dit qu'elle était dans un avion mais personne ne sait où elle va atterrir», a écrit dans un message adressé à l'AFP Saïf-ul-Mulook, avocat d'Asia Bibi, la Pakistanaise chrétienne qui a passé huit ans dans les couloirs de la mort pour blasphème avant d'être acquittée. L'ordre de libération est parvenu ce 7 novembre à la prison de Multan (centre du pays), où elle était détenue, selon des informations confiées par une cadre pénitentiaire à l'AFP. D'après un responsable de l'aviation civile à Multan, un petit avion y a atterri dans la soirée avec «quelques étrangers et quelques Pakistanais» à son bord, sans plus de précision.

Le mari d'Asia Bibi avait réclamé le 3 novembre l'asile pour sa famille aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou au Canada, arguant d'un trop grand danger s'ils restaient au Pakistan. «Je demande au président Donald Trump de nous aider à partir. Après cela, je demande au Premier ministre britannique [Theresa May] de faire de son mieux pour nous aider», avait déclaré Ashiq Masih dans un message vidéo. Le mari d'Asia Bibi avait également sollicité l'«aide» du Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Mobilisés contre son acquittement, des islamistes sont parvenus à un accord avec le gouvernement

Après que l'acquittement d'Asia Bibi a été prononcé le 31 octobre, des islamistes, qui exigent son exécution, ont bloqué trois jours durant les principaux axes du pays, poussant le gouvernement du Premier ministre Imran Khan à signer un accord controversé avec eux. L'exécutif pakistanais s'y est engagé à lancer une procédure visant à interdire à Asia Bibi de quitter le territoire et à ne pas bloquer une requête en révision du jugement d'acquittement. L'accord a été critiqué par de nombreux Pakistanais.

Asia Bibi, ouvrière agricole chrétienne âgée d'une cinquantaine d'années et mère de cinq enfants, avait été condamnée à mort en 2010 pour blasphème à la suite d'une dispute avec des villageoises musulmanes concernant un verre d'eau. Son cas avait ému la communauté internationale. Le Premier ministre italien Matteo Salvini a tweeté qu'il ferait «tout ce qu'il est humainement possible pour garantir un avenir à cette femme», tandis que la France a fait savoir qu'elle étudiait «sous quelle forme elle pourrait aider ou accueillir la chrétienne» avec ses partenaires européens et internationaux.

Lire aussi : Menacé par des islamistes radicaux, l'avocat d'Asia Bibi quitte le Pakistan

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix