Etats-Unis : 11 morts et six blessés lors de la fusillade dans la synagogue de Pittsburgh

- Avec AFP

Etats-Unis : 11 morts et six blessés lors de la fusillade dans la synagogue de Pittsburgh© Google maps
La Synagogue «arbre de vie» à Pittsburgh, en Pennsylvanie.

Un homme a ouvert le feu ce 27 octobre dans une synagogue de Pittsburgh en Pennsylvanie alors que les fidèles étaient rassemblés pour célébrer le chabbat, avant d'être arrêté. Le bilan actuel fait état de 11 morts et six blessés.

Un tireur a ouvert le feu ce 27 octobre dans une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie, alors que les fidèles étaient rassemblés pour l'office du chabbat, faisant 11 morts et six blessés. Il s'est ensuite rendu. «Le suspect de la fusillade est en garde à vue. Nous avons de nombreuses victimes à l'intérieur de la synagogue, il y a trois officiers qui ont été touchés», a rapporté aux médias sur place un porte-parole de la police.

Donald Trump a annoncé sur Twitter qu'il suivait de près la situation. «Il semble qu'il y ait plusieurs victimes», a-t-il écrit, en appelant la population à rester sur ses gardes.

«Cela ressemble définitivement à un crime antisémite», a déclaré devant le président américain lors d'une visite à Indianapolis où il doit rencontrer des agriculteurs. «Il ne doit y avoir aucune tolérance pour l'antisémitisme ou pour n'importe quelle forme de haine religieuse», a-t-il ajouté.

«Mon cœur saigne après les nouvelles venant de Pittsburgh. La violence doit s'arrêter», a de son côté écrit sur le réseau social la Première dame Melania Trump.

Dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a de son côté fait part de sa consternation. 

Tout a commencé peu après 10h locales quand la police locale a appelé les habitants du quartier à rester chez eux, évoquant un «tireur» à proximité de la synagogue.

«Il y a un tireur dans la zone de Wilkins et Shady. Eviter le quartier», ont tweeté les services de sécurité publique de la ville, qui ont déployé d'importantes forces sur place. L'agence fédérale chargée du contrôle des armes, tabac et explosifs, ATF, a précisé que des agents spéciaux se rendaient à leurs côtés.

La police de New York a de son côté fait savoir qu'elle renforçait la sécurité autour des lieux de culte de la ville, avec notamment des patrouilles supplémentaires.

«A la suite de cette tragédie, nous devons nous rassembler et prendre des mesures pour empêcher ces tragédies à l'avenir. Nous ne pouvons accepter comme normale cette violence», a tweeté le gouverneur de Pennsylvanie, Tom Wolf, précisant avoir mis à disposition tous les moyens nécessaires pour les premiers secours.

Lire aussi : Etats-Unis : une fusillade dans la rédaction d'un journal fait cinq morts, le tireur arrêté

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»