Affaire Khashoggi : l'Arabie saoudite reconnaît un acte «prémédité»

Affaire Khashoggi : l'Arabie saoudite reconnaît un acte «prémédit黩 Yoan Valat Source: AFP
Le prince héritier Mohamed Ben Salmane à l'Elysée le 10 avril 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après avoir nié la mort de Jamal Khashoggi, puis l'avoir reconnue, l'Arabie saoudite admet à présent qu'il s'agit d'un acte «prémédité». Les médias ont fait savoir que le prince ben Salmane procédait à une restructuration des services secrets.

L'Arabie saoudite a pour la première fois reconnu, ce 25 octobre, que les suspects du meurtre de Jamal Khashoggi avaient commis un acte «prémédité». Se fondant sur les informations fournies par la Turquie, le procureur général saoudien en charge de l'affaire a réalisé une déclaration en ce sens.

Peu après cette annonce, des médias saoudiens ont fait savoir que le prince héritier Mohammed ben Salmane avait présidé une réunion en vue de restructurer les services de renseignement du pays. 

Le 24 octobre, le prince avait pris la parole pour la première fois sur l'affaire Khashoggi, qualifiant d'«incident hideux» et «douloureux» le meurtre du journaliste.

Alors que l'Arabie saoudite a reconnu le 20 octobre, 17 jours après sa disparition, que le journaliste critique du royaume Jamal Khashoggi avait été tué à l'intérieur du consulat d'Istanbul, de nouveaux éléments de défense émanant des autorités saoudiennes ont été communiqués à l'agence de presse Reuters le 21 octobre. Ils contredisent sur certains points la première version, contestée, fournie par Riyad. Selon des responsables turcs, le journaliste a été assassiné par une équipe d'agents venus de Riyad.

Lire aussi : Le secrétaire américain au Trésor rencontre MBS en marge d'un forum économique déserté

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix