Le Parlement européen décerne le prix Sakharov à Oleg Sentsov : Moscou dénonce un choix «politisé»

Le Parlement européen décerne le prix Sakharov à Oleg Sentsov : Moscou dénonce un choix «politis黩 Sergey Pivovarov Source: Reuters
Oleg Sentsov au cours de son procès en août 2015.

Le prix Sakharov, décerné chaque année par le Parlement européen, est revenu cette année à Oleg Sentsov, cinéaste détenu en Russie après avoir été condamné à 20 ans de prison pour terrorisme et trafic d'armes.

Le Parlement européen a décerné le 25 octobre au cinéaste Oleg Sentsov son prestigieux prix Sakharov pour la liberté de pensée, qui récompense «une contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l'Homme dans le monde». 

Le prix Sakharov est remis chaque année par le Parlement européen. Créé en 1988, il récompense «des personnalités collectives ou individuelles qui s’efforcent de défendre les droits de l’homme et les libertés fondamentales».

Moscou a réagi en dénonçant une décision «totalement politisée».

Condamné à 20 ans de prison en Russie pour terrorisme et trafic d'armes, le cinéaste Oleg Sentsov, 42 ans, avait entamé une grève de la faim en mai 2018 pour «demander la libération de tous les prisonniers politiques», grève de la faim qu'il a cessée début octobre pour ne pas être alimenté de force. Mi-octobre, les membres de la famille du cinéaste avaient assuré que celui-ci avait été placé en réanimation suite à une dégradation de son état de santé. L’administration pénitentiaire russe avait démenti cette information et décrit son état comme «satisfaisant».

Le cinéaste a été reconnu coupable d'avoir apporté un soutien logistique à des militaires ukrainiens stationnés en Crimée durant la crise de 2014 qui a abouti au rattachement de la péninsule à la Russie. Oleg Sentsov a pour sa part toujours clamé son innocence. Sa condamnation, prononcée en août 2015, a été dénoncée par l'ONG Amnesty International, par Kiev, l'Union européenne et les Etats-Unis.

Emprisonné depuis 2014, il est actuellement détenu au sein d'une colonie pénitentiaire russe située dans la région de Iamalie, au-delà du cercle polaire arctique russe. Oleg Sentsov dispose de soutiens en Occident comme en Russie, des intellectuels proches des milieux du cinéma ayant à plusieurs reprises appelé à sa libération. 

Lire aussi : Les autorités pénitentiaires russes démentent le placement en réanimation d’Oleg Sentsov

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»