Moscou annonce qu'Oleg Sentsov a arrêté sa grève de la faim

Moscou annonce qu'Oleg Sentsov a arrêté sa grève de la faim© Serguei Koupinski Source: Reuters
Oleg Sentsov.

Oleg Sentsov, condamné pour terrorisme à 20 ans de prison en Russie, protestait contre son jugement et avait entamé une grève de la faim en mai dernier. Selon Moscou, il aurait finalement mis fin à celle-ci.

La Russie a annoncé ce 5 octobre que le cinéaste Oleg Sentsov, emprisonné en Russie après avoir été condamné pour des faits de terrorisme notamment, avait mis un terme à la grève de la faim qu'il avait entamée le 14 mai dernier.

«Il a arrêté sa grève de la faim», a déclaré Vitali Maximenko, directeur adjoint de l'administration pénitentiaire russe. L'avocat de Sentsov n'était pas joignable dans l'immédiat pour confirmer cette information relayée par l'agence Interfax. Selon lui, «les meilleurs nutritionnistes de Moscou ont élaboré un régime spécial pour sa sortie de grève de la faim», ajoutant que le réalisateur avait «choisi la vie».

Condamné à 20 ans de prison en Russie pour terrorisme et trafic d'armes, Oleg Sentsov a entamé une grève de la faim il y a trois mois. Il est accusé d'avoir apporté un soutien logistique à des militaires ukrainiens stationnés sur la péninsule durant la crise de Crimée de 2014 qui a abouti au rattachement de ce territoire à la Russie. 

Il a choisi la vie

Il est en outre accusé d'avoir coordonné l’action d’un groupe d’activistes liés au mouvement paramilitaire néonazi ukrainien Secteur droit (Pravy Sektor), interdit en Russie. Détenu au sein d'une colonie pénitentiaire russe située dans la région de Iamalie, au-delà du cercle polaire arctique russe, Oleg Sentsov dispose de soutiens en Occcident comme en Russie, des intellectuels proches des milieux du cinéma ayant à plusieurs reprises appelé à sa libération. 

Contredisant les informations de son avocat, les services carcéraux russes avaient assuré en août dernier que l'état de santé du cinéaste Oleg Sentsov était «satisfaisant». Vladimir Poutine s'était engagé auprès d'Emmanuel Macron à donner des nouvelles de l'activiste emprisonné, après un soutien particulièrement médiatisé de plusieurs personnalités du show-business français en faveur de celui-ci. Certaines personnalités politiques comme Christiane Taubira s'était jointe à ces voix qui dénonçaient un procès inique

Lire aussi : Macron et Poutine ont évoqué le cas d'Oleg Sentsov au téléphone

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter