Kiev a repris ses tirs sur le sud-est de l’Ukraine privant ses habitants d’électricité (VIDEO)

Une maison touchée par un obus lors des tirs de la nuit du 29 au 30 juillet à Gorlovka Source: RIA NOVOSTI
Une maison touchée par un obus lors des tirs de la nuit du 29 au 30 juillet à Gorlovka

L’armée a recommencé à bombarder des zones civiles dans le Donbass, il y a 18 cas de violation du cessez-le-feu, selon les autorités de la République autoproclamée de Donetsk. Un obus a touché une sous-station électrique de Gorlovka.

«La situation dans la République populaire autoproclamée de Donetsk reste tendue. Il y a eu 18 cas de violation du cessez-le-feu pendant les dernières 24 heures par les soldats ukrainiens», a annoncé le ministère de la Défense de la République.

Plusieurs villes ont été bombardées, mais les bombardements les plus importants ont visé la ville de Gorlovka, qui subit des tirs de l’artillerie ukrainienne presque quotidiennement. On dénombre ainsi deux morts et six blessés, dont deux enfants, après les tirs de la nuit du 29 au 30 juillet.

Cette fois-ci, les forces de Kiev ont touché une sous-station électrique de la ville privant ses habitants de d’électricité, ce qui pour conséquence d’interrompre la distribution d’eau dans la ville. Mais aucune victime n’a été signalée.

Les autorités ukrainiennes continuent à accuser les forces antigouvernementales de se livrer à de nouveaux tirs d’artillerie, ce que les représentants de la République populaire de Donetsk nient, qualifiant à leur tour ces accusations de mensonges : « Ils font de telles déclarations pour décrédibiliser la République populaire de Donetsk et montrer que ce sont nous qui violons les accords de Minsk», a noté Edouard Bassourine, le sous-chef d'état-major des forces antigouvernementales.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales