Afghanistan : Un attentat-suicide à l’extérieur d’une académie de police à Kaboul a tué 20 recrues

Un attentat-suicide à l’extérieur d’une académie de police à Kaboul tue au moins 20 recrues Source: Reuters
Un attentat-suicide à l’extérieur d’une académie de police à Kaboul tue au moins 20 recrues

Un attentat-suicide qui a eu lieu près des portes d’une académie de police à Kaboul, a fait au moins 20 victimes, toutes des recrues de l’école de police, ont fait savoir des responsables afghans.

Selon l’agent de police dénommé Mabibullha, l’agresseur s’est joint à un groupe de recrues qui se tenait à l’extérieur de l’académie de police et a fait exploser sa veste d’explosifs. Un autre policier parlant sous couvert d’anonymat, a indiqué que l’attentat a fait au moins 25 blessés parmi les recrues.

«C'est un attentat-suicide», a souligné Najib Danish, porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur. Le chef-adjoint de la police de Kaboul, Gul Agha Rouhani, a confirmé l’information. Nous nous attendons à ce qu'il y ait de nombreuses victimes, a-t-il ajouté.

Selon un photographe de l'AFP présent sur place, juste après l’incident les autorités ont bloqué les accès à l'académie de police et plusieurs ambulance sont arrivées sur le lieu de l’explosion.

Cette académie de police qui a fait l’objet de l’attentat se trouve dans un quartier à l’ouest de la capitale. «C'est un centre d'entraînement très important pour nous. Chaque année, 2 000 à 3 000 policiers en sortent diplômés», a indiqué Najib Danish.

Personne n’a encore revendiqué la responsabilité de cette attaque, qui intervient moins de 24 heures après un attentat au camion piégé qui a fait 15 morts et plus de 200 blessés dans le centre de Kaboul.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales