En 2019, la Russie ne transportera plus les astronautes US vers la station spatiale internationale

En 2019, la Russie ne transportera plus les astronautes US vers la station spatiale internationale
Illustration ©Aleksey Filippov / Sputnik
Suivez RT France surTelegram

Les Etats-Unis ont perdu la capacité de lancer des missions habitées en 2011 avec l'arrêt du programme de navettes spatiales. Le contrat qui lie Washington à Moscou et qui permet d'acheminer les astronautes vers l'ISS touche à sa fin en 2019.

Le vice-Premier ministre Iouri Borissov a annoncé ce 31 août que la Russie ne transporterait plus les astronautes états-uniens vers la station spatiale internationale (ISS). La décision doit s'appliquer à partir d'avril 2019, date qui correspond à la fin du contrat liant la Russie à l'agence spatiale américaine, la NASA. Les Etats-Unis ont perdu la capacité à envoyer des missions habitées avec la fin du programme des navettes spatiales en 2011.

La perte de cette capacité paraissait alors peu problématique, mais les relations compliquées entre Moscou et Washington ont changé la donne. Conscient de cette faiblesse face à une Russie considérée comme rivale, le vice-président américain Mike Pence a martelé le 23 août dernier que les Etat-Unis devaient être de nouveau en mesure d'envoyer des astronautes dans l'espace, soulignant en outre l'importance militaire de la conquête spatiale. «Le besoin est réel [...] le Pentagone a publié un rapport démontrant que la Chine militarisait de façon agressive l'espace», avançait-il alors. Et d'ajouter, pour faire bonne mesure et tandis que la doctrine de Washington désigne nommément Pékin et Moscou comme des «puissances rivales» : «La Russie aussi développe et teste de nouvelles et dangereuses armes et technologies afin de contrer les capacités américaines.»

A.K.

Lire aussi : La Russie va lancer une mission vers Mars en 2019

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix