Un homme abattu à Barcelone après une tentative d'attaque terroriste au couteau dans un commissariat

Un homme abattu à Barcelone après une tentative d'attaque terroriste au couteau dans un commissariat© Josep LAGO Source: AFP
Image d'illustration

Un homme a été abattu par la police catalane après avoir tenté de pénétrer avec un couteau dans le commissariat de Cornellà de Llobregat, près de Barcelone. Selon plusieurs médias espagnols, l'individu aurait crié «Allah akbar» au moment des faits.

Mise à jour automatique
  • La police considère «terroriste» l'attaque au couteau dans un commissariat barcelonais. «Il s'agit de notre point de vue d'un acte terroriste», a déclaré le commissaire Rafel Comes de la police régionale catalane, les Mossos d'Esquadra. «L'agente a fait usage de son arme à feu pour sauver sa propre vie» a-t-il ajouté.

Découvrir plus

Tôt dans la matinée du 20 août, un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer un commissariat de Cornellà de Llobregat, commune située dans la province de Barcelone. La police catalane a annoncé sur son compte Twitter officiel : «Un homme armé d'un couteau a pénétré ce matin au commissariat de Cornellà dans le but d'attaquer les policiers. L'agresseur a été abattu. Les faits sont survenus quelques minutes avant 6 h du matin.»

Les forces de l'ordre catalanes ont par la suite mené une perquisition de l'appartement de l'individu. Une vidéo tournée sur les lieux de l'intervention a été partagée sur les réseaux sociaux.

Un individu d'origine algérienne qui aurait crié «Allah akbar»

«L'individu s'est approché de la porte du commissariat de police vers six heures du matin avec un couteau en criant "Allah Akbar"», précise le quotidien national El pais.

«L'individu, d'origine algérienne et âgé de 29 ans, était armé d'un couteau et est entré dans [le commissariat] au cri de "Allah est grand"», selon la station de radio publique espagnole Canarias Radio.

Le quotidien El Periodico précise que «l'individu était un habitant de Cornellà de Llobregat».

La police catalane a par la suite annoncé enquêter «afin de déterminer les circonstances exactes et la motivation de [l'individu]».

L'attaque s'est produite quelques jours à peine après le premier anniversaire des attentats djihadistes qui ont fait 16 morts les 17 et 18 août 2017 en Catalogne.

Lire aussi : Attentats de Catalogne, un an après : une banderole et une manifestation contre le roi Felipe VI

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter