Turquie : l’ambassade américaine à Ankara cible de coups de feu

Turquie : l’ambassade américaine à Ankara cible de coups de feu© Umit Bektas
L'ambassade américaine à Ankara en Turquie, le 20 décembre 2016 (image d'illustration).

Plusieurs tirs, effectués depuis un véhicule, ont visé l'ambassade des Etats-Unis en Turquie. Seuls des dégâts matériels sont à déplorer. Les suspects sont toujours recherchés par la police.

Tôt dans la matinée du 20 août, une série de cinq à six coups de feu a été entendue près d'un poste de sécurité de l’ambassade américaine à Ankara. Aucune victime n'est à déplorer, seules des vitres du bâtiment ont été touchées, comme en témoigne une vidéo tournée sur place et relayée sur les réseaux sociaux.

Les autorités turques sont à la recherche des assaillants, ceux-ci ayant réussi à s'échapper à bord d'un véhicule blanc.

Cette attaque intervient alors que les relations diplomatiques entre Ankara et Washington sont au plus bas depuis le refus turc de lever l'assignation à résidence du pasteur américain Andrew Brunson, accusé d'espionnage et de terrorisme par la Turquie.

Un porte-parole du président Erdogan a par ailleurs fait savoir que les tirs ayant visé l'ambassade américaine à Ankara correspondaient à «une tentative évidente de créer le chaos».

Guerre des taxes, boycott sur les importations, diplomatie en berne...

Une semaine après l'annonce américaine, le 10 août, d'une hausse des tarifs douaniers sur les importations turques, Erdogan avait riposté en annonçant, entre autres, le boycott turc des produits électroniques américains. Par ailleurs, alors que le 15 août, Ankara a décidé d'élaborer de nouvelles taxes sur les importations américaines, Washington a menacé le 16 août de frapper la Turquie de nouvelles sanctions.

Lire aussi : Voitures, alcool, tabac... La Turquie fait flamber les taxes sur ses importations américaines

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter