Bahreïn : deux jeunes femmes harcelées sexuellement dans une piscine et accusées d'indécence (VIDEO)

Bahreïn : deux jeunes femmes harcelées sexuellement dans une piscine et accusées d'indécence (VIDEO)© @videohat_1
Capture d'écran de la vidéo postée par @videohat_1

Relayée massivement sur les réseaux sociaux, une vidéo en date du 3 août montre deux jeunes femmes se faire harceler par des hommes dans un parc aquatique au Bahreïn dont le responsable estime que les deux victimes auraient dû éviter de se baigner.

«The Lost Paradise of Dilmun Water Park», un parc aquatique situé au sud du Bahreïn, a été le théâtre le 3 août d’une scène de harcèlement sexuel, rapporte le site Mashable. Filmée, la scène montre une dizaines d’hommes, hilares, en train de toucher à plusieurs reprises deux jeunes femmes vêtues d’un bikini. Cernées, celles-ci tentent alors non sans peine de quitter les lieux.

Malgré les images, le responsable du parc aquatique a estimé dans un communiqué que les deux jeunes femmes étaient à l'origine de l'incident : «Il avait été conseillé aux femmes présentes dans le parc aquatique de ne pas fréquenter les piscines bondées. Les deux femmes ont donc clairement choisi de se baigner dans une piscine fréquentée par des célibataires, et se sont donc mises dans une situation risquée.»

Harcèlement sexuel ou pas ? Les internautes bahreiniens sont partagés

Très largement partagée sur les réseaux sociaux, la vidéo a suscité des réactions variées. De nombreux internautes bahreïniens ont fait part de leur indignation après avoir visualisé la vidéo. Parmi eux, certains appellent les autorités à faire preuve de sévérité envers les auteurs d'harcèlement sexuel.

 

D’autres, tout aussi nombreux, ont estimé au contraire que la tenue des deux jeunes femmes était indécente. Un internaute a publié une partie de la Sourate du Coran An-Nour (La lumière) dans laquelle Dieu incite les femmes à la pudeur. «Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris.»

   

«Une prostituée ne merite que cela. Bravo à tous les jeunes qui l’ont harcelée», a écrit un autre internaute. 

Malgré la vidéo, les deux victimes n’ont pas déposé plainte. Quant aux agresseurs, il se sont vu infliger un simple avertissement à l’issue d’une enquête menée par l’établissement en collaboration avec le ministère bahreïnien de l’Intérieur.

Lire aussi : La vidéo insoutenable de l'agression sexuelle d'une adolescente en plein jour indigne le Maroc

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter