Syrie : la Russie à l'initiative d'un comité chargé d'organiser le retour des réfugiés

- Avec AFP

Syrie : la Russie à l'initiative d'un comité chargé d'organiser le retour des réfugiés © LOUAI BESHARA Source: AFP
Des réfugiés revenus en Syrie après avoir quitté le pays pour le Liban, juin 2018.

Les autorités syriennes ont approuvé la création d'un comité chargé d'organiser le retour de plus de cinq millions de réfugiés. Une décision qui fait suite à une initiative russe.

Selon un communiqué publié le 6 juillet par l'agence de presse publique syrienne Sana, Damas a approuvé, à l'initiative de la Russie, «la création d'un comité de coordination pour le retour des déplacés [établis] à l'étranger». Il sera chargé, entre autres, «d'intensifier les contacts avec les pays amis dans le but de faciliter le retour» des réfugiés syriens qui sont environ 5,6 millions selon l'ONU.

La Russie, alliée de Damas, avait appelé le mois dernier la communauté internationale à aider au retour en Syrie des réfugiés chassés par le conflit même si ce dernier se poursuit dans certaines régions.

Les présidents russe Vladimir Poutine et américain Donald Trump ont récemment évoqué ce sujet lors d'un sommet à Helsinki, mais l'ONU a indiqué ne pas être impliquée dans ces discussions.

Le comité, présidé par Hussein Makhlouf, le ministre syrien de l'Administration locale et de l'Environnement, sera formé de représentants de plusieurs ministères et d'autres organes de l'Etat, selon Sana.

Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 350 000 morts et contraint des millions de personnes à l'exode. La Turquie accueille le plus grand nombre de Syriens enregistrés par le Haut commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR), soit plus de 3,3 millions. Viennent ensuite le Liban (près d'un million) et la Jordanie (650 000).

Selon le HCR, 13 000 réfugiés sont déjà retournés en Syrie au cours des six premiers mois de l'année 2018. 

Damas, soutenue par Moscou, a enchaîné, à un rythme accéléré depuis le début de l'année, les victoires face aux rebelles et aux djihadistes, les chassant de l'ensemble de la capitale et de ses environs ainsi que du sud du pays.

Lire aussi : Ce que révèle l’évacuation des «Casques blancs» de Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»