Près de 900 000 Syriens devraient revenir dans leur pays au cours des prochains mois, selon Moscou

Près de 900 000 Syriens devraient revenir dans leur pays au cours des prochains mois, selon Moscou© Omar Sanadiki Source: Reuters
Des Syriens arborent le drapeau de leur pays ainsi qu'un portrait du président Bachar el-Assad à Deraa, le 4 juillet 2018 (image d'illustration).

Annonçant qu'une dizaine de points de passage étaient déjà ouverts en Syrie, le chef du centre de réconciliation de la Russie en Syrie a fait savoir que dans les mois à venir, environ 890 000 citoyens syriens pourraient retourner dans leur pays.

Lors d'une réunion dédiée à la supervision du retour des réfugiés syriens dans leur pays, le colonel-général Mikhaïl Mizintsev, chef du centre de réconciliation de la Russie en Syrie, a expliqué que «selon les données fournies par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires», près de 890 000 réfugiés devraient revenir en Syrie dans les prochains mois.

Selon ses propos rapportés par l'agence de presse russe TASS ce 3 août, Mikhaïl Mizintsev a précisé qu'un total de dix points de passage avaient déjà été mis en place en Syrie. Il a par ailleurs souligné l'implication du Liban et de la Jordanie dans les démarches de facilitation du retour des réfugiés en Syrie, expliquant ainsi que «le gouvernement libanais a[vait] créé un groupe de travail pour mettre en place un comité conjoint sur la coopération avec la Syrie en matière de retour des réfugiés». «Les centres régionaux de réfugiés libanais ont rapporté avoir reçu environ 10 000 demandes de citoyens syriens désirant retourner dans leur pays» a-t-il poursuivi, affirmant par ailleurs : «Le gouvernement du Royaume hachémite de Jordanie a pris un certain nombre de mesures qui ont encouragé plus de 200 000 citoyens syriens à manifester leur souhait de retourner dans leur lieu de résidence permanent.»

La veille, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, avait fait savoir que 1,7 million de personnes avaient exprimé leur souhait de retourner en Syrie. Le 30 juillet, dans un tweet soulignant les avancées liées aux pourparlers de Sotchi, l'ambassadeur de Russie au Royaume-Uni rappelait notamment que «plus d'un million de Syriens» avaient pu retrouver leur pays «depuis le début des opérations militaires russes».

Le conflit syrien a été à l'origine de mouvements de population considérables. Alors que des protestations contre la politique de Bachar el-Assad ont eu lieu début 2011 dans la foulée des révolutions du Printemps arabe, l'intervention d'acteurs étrangers s'est depuis multipliée. L'émergence de Daesh et l'intervention miliaire de la coalition arabo-occidentale conduite par les Etats-Unis à partir de 2014 a morcelé la Syrie. A l'appel du gouvernement syrien, la Russie a apporté son soutien militaire à la Syrie à partir de 2015.

Lire aussi : Assad : «Nous combattons des terroristes soutenus par le gouvernement américain et ses marionnettes»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter