OTAN : la RAF fait décoller deux avions de chasse depuis la Roumanie pour intercepter un avion russe

OTAN : la RAF fait décoller deux avions de chasse depuis la Roumanie pour intercepter un avion russe
Un chasseur Typhoon. ©x99/ Global Look Express

L'armée de l'air britannique a annoncé que deux intercepteurs avaient décollé d'une base militaire de l'OTAN en Roumanie. Bien que le Soukhoï n'ait pas violé l'espace aérien roumain, la Royal Air Force se félicite d'une opération de dissuasion.

La doctrine de l'OTAN est peu ou prou de considérer la Russie comme un ennemi et l'armée de l'air britannique a mis en alerte ce 26 juillet deux chasseurs de type Typhoon, affirmant qu'un avion militaire russe s'approchait de l'espace aérien de l'OTAN, au-dessus de la mer Noire. Les appareils de la Royal Air Force (RAF) ont décollé depuis une base de Roumanie, près de Constanta.

Après l'incident, la RAF a déclaré que l'avion russe, un bombardier Soukhoï SU-24, n'avait pas franchi l'espace aérien de l'OTAN (en l'occurrence celui de la Roumanie), mais que la manœuvre avait été menée à des fins de dissuasion.

La mer Noire est une des régions où l'OTAN et la Russie se font face. Malgré des propos allant dans le sens d'un apaisement, Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'Alliance atlantique, a annoncé en décembre 2017 que l'organisation allait intensifier sa coopération avec la Géorgie, l'un de ses partenaires les plus fidèles à l'est, grâce à un échange d'informations avec ses garde-côtes en mer Noire afin de faire face à la «présence renforcée» de la Russie.

Lire aussi : Poutine promet une réponse symétrique à l'extension de l'OTAN aux frontières russes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter