«Hypocrisie» : les Casques blancs «ont préféré fuir la Syrie avec l'appui étranger», tance Moscou

«Hypocrisie» : les Casques blancs «ont préféré fuir la Syrie avec l'appui étranger», tance Moscou© Zein Al Rifai Source: AFP
Des membres des Casques blancs le 4 avril 2018 dans le nord de la Syrie (image d'illustration).

Après l'évacuation de Syrie de quelques centaines de Casques blancs, demandée par les Etats-Unis et des pays occidentaux, le ministère russe des Affaires étrangères a pointé une opération révélant l'hypocrisie d'une organisation «pseudo-humanitaire».

Sur demande de Washington et de plusieurs pays occidentaux, plusieurs centaines de membres de l'organisation des Casques Blancs ont été exfiltrés de Syrie en Jordanie dans la nuit du 21 au 22 juillet.

Réclamée par certains pays occidentaux, supervisée par l'ONU et exécutée par Israël, l'exfiltration a rapidement été commentée par le ministère russe des Affaires étrangères selon lequel l’opération d'évacuation des Casques blancs montre «quels ordres ils ont dû servir et qui les a payés».

N'hésitant pas à qualifier l'organisation de «pseudo-humanitaire», la diplomatie ruse a ainsi affirmé : «Il est très symbolique de voir que les Casques blancs ont préféré fuir la Syrie avec une assistance étrangère, cela révèle leur vraie nature et leur hypocrisie au monde entier.» En charge de la logistique de l'opération, l'armée israélienne a expliqué dans un communiqué qu'il s'agissait d'un «geste humanitaire exceptionnel» : «Israël maintient sa politique de non-intervention dans le conflit en Syrie et continue à considérer le régime syrien comme responsable de toutes les activités qui ont lieu sur le territoire syrien», peut-on lire dans le texte.

Il est très symbolique de voir que les Casques blancs ont préféré fuir la Syrie avec une assistance étrangère, cela révèle leur vraie nature et leur hypocrisie au monde entier

Le 23 juillet, la France a annoncé qu'elle jouerait un rôle dans l'accueil des individus récemment exfiltrés de Syrie en Jordanie. Le Royaume-Uni, l'Allemagne et le Canada se sont également manifestés pour accueillir ces Casques blancs évacués.

Les Casques blancs existent depuis 2013 et se présentent comme une «ONG neutre, impartiale et humanitaire». Toutefois, des liens étroits entre l'organisation et des groupes terroristes ont déjà été mis en avant par des journalistes et l'organisation est financée par certains pays occidentaux comme les Etats-Unis (qui ont annoncé, en juin 2018, débloquer les 6,6 millions de dollars pour des nouvelles subventions destinées à l'organisation), la France ou encore le Royaume-Uni.

Voir aussi : Les Casques blancs sont-ils vraiment blancs comme neige ? (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter