Dominique de Villepin : «Il faut rechercher un dialogue en direction de la Russie et de la Chine»

- Avec AFP

Dominique de Villepin : «Il faut rechercher un dialogue en direction de la Russie et de la Chine»© JOEL SAGET Source: AFP
Dominique de Villepin, alors premier ministre, en septembre 2013/Image d'illustration

Interrogé par France 2 sur le sommet de l'OTAN en cours à Bruxelles, Dominique de Villepin a suggéré que l'Union européenne cherche à dialoguer avec la Russie et la Chine, notamment pour contrer Trump qui tente de «dicter son agenda».

L'ancien ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin a estimé, le 12 juillet, que l'Union européenne devait «être dans l'initiative» avec la Chine, la Russie et l'Iran pour contrer Donald Trump qui tente de «dicter son agenda».

Le président américain «dans le fond préfère les autocrates, les régimes autoritaires, c'est pour cela qu'il prend ses distances vis-à-vis de l'Europe en donnant le sentiment qu'elle profite des Etats-Unis et c'est pour cela qu'il dénonce Angela Merkel. Il choisit ses cibles [...] c'est une façon de se dédouaner du reproche de collusion avec la Russie», a estimé l'ancien ministre sur France 2.

Face à cela, l'Union européenne doit «être dans l'initiative». Sur l'Iran, «qu'est-ce qui nous empêche de créer avec les quatre pays signataires de l'accord sur l'Iran, plus l'Iran, un mécanisme de garantie pour garantir le sérieux de l'accord ? [...] Qu'est-ce qui nous empêche d'avoir un comité de pilotage des Routes de la soie avec la Chine ? Ne nous enfermons pas dans ce rétrécissement que Donald Trump souhaite», a-t-il exhorté.

Il faut être plus qu'unis : «Rester unis serait ne pas comprendre l'époque dans laquelle nous vivons», et qui est un «moment de retournement de la vie internationale». «Rien ne serait pire pour l'Europe que s'enfermer dans un tête-à-tête nostalgique. Il faut au contraire élargir notre clavier, rechercher un dialogue et être en initiative en direction de la Russie et de la Chine», a-t-il insisté.

Dominique de Villepin s'exprimait, alors que se tient à Bruxelles un sommet de l'Otan où, le 12 juillet, Donald Trump a renouvelé ses critiques contre l'Allemagne et son exigence d'un doublement des dépenses consacrées à la défense chez les alliés des Etats-Unis.

Lire aussi : «Macron doit changer de stratégie», «l'Europe s'efface» : la France dans le monde selon Villepin

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»