En Allemagne, le nombre d'immigrés est le plus haut en 10 ans

Des demandeurs d'asile font la queue devant le Centre de Santé et d'Affaires sociale de Berlin, 3 août 2015.© Fabrizio Bensch Source: Reuters
Des demandeurs d'asile font la queue devant le Centre de Santé et d'Affaires sociale de Berlin, 3 août 2015.

En 2014, l'Allemagne comptait 10,9 millions d'immigrés sur 81 millions d'habitants, c'est-à-dire 13,4% de la population. Un niveau record, d'après l'Office allemand des Statistiques Destatis.

«Le nombre des immigrés n'a fait qu'augmenter d'année en année depuis 2011». C'est ce qu'affirme Destatis, l'Office allemand des Statistiques. Un augmentation qui représente 10,6% entre 2011 et 2014, d'après le communiqué fourni par l'institut. La recherche va plus loin, et montre que les personnes ayant une origine étrangère à l'Allemagne et vivant dans le pays représente 20,3% de la population, soit plus d'une personne sur cinq. Ces dernières sont 3% plus nombreuses qu'en 2013 alors que le nombre d'Allemands «de souche» a diminué de 0,3% en un an.

L'Allemagne est devenue la première destination en Europe pour les migrants, dont on trouve différents profils. C'est d'abord le premier refuge des immigrés : afghans, syriens, libyens, etc. C'est ensuite le point de chute de la plus grande partie des migrants chinois et indiens se rendant à l'Ouest. Mais surtout, c'est avant tout l'immigration intra-européenne qui fait grossir les rangs des populations immigrés d'Allemagne. Les migrants venus de Pologne, de Roumanie, d'Italie, de Bulgarie et de Hongrie ont notamment fortement progressé en nombre sur cette période. Selon Destatis, les migrants européens sont la principale cause de l'augmentation du taux d'immigrés en Allemagne sur ces 10 dernières années.

Si l'immigration intra-européenne représente la partie la plus importante des flux de population vers l'Allemagne, c'est n'est pourtant pas celle qui fait couler le plus d'encre. Les migrants à le recherche d'une terre d'asile, ceux qui fuient les guerres, la pauvreté ou la persécution, ont beaucoup plus défrayé la chronique. En cause : des violences dans certaines régions du pays, à l'encontre des foyers ou des futurs foyers d'accueil de ces migrants. Depuis le début de l'année 2015, ces actes de violence ont explosé : 202 enregistrés entre janvier et juin, c'est-à-dire autant que sur toute l'année 2014. Une chiffre révélateur du malaise de la population allemande, qui accueille plus de migrants de tous type que la plupart de ses voisins européens.

En savoir plus : Migrants, une crise mondiale potentiellement explosive

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales