Dénucléarisation de la Corée du Nord : Pyongyang regrette les exigences unilatérales de Washington

Dénucléarisation de la Corée du Nord : Pyongyang regrette les exigences unilatérales de Washington© ANDREW HARNIK Source: AFP
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo en visite à Pyongyang, le 6 et 7 juillet 2018

Commentant les exigences formulées par Mike Pompeo sur la dénucléarisation de la péninsule nord-coréenne, Pyongyang a regretté l'absence de «mesures constructives pour aider à renforcer la confiance dans une perspective de dialogue».

Arrivé en Corée du Nord le 6 juillet, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo souhaitait préciser l'engagement nord-coréen concernant la dénucléarisation de son territoire. Au terme des pourparlers entre le chef de la diplomatie américaine et ses interlocuteurs à Pyongyang, le ministère des affaires étrangères nord-coréen a qualifié l'attitude américaine de «regrettable», exprimant sa déception en ces termes : «Nous nous attendions à ce que les Etats-Unis proposent des mesures constructives pour aider à renforcer la confiance dans un esprit de dialogue.» Pyongyang s'est ainsi inquiété d'une «phase dangereuse qui pourrait faire échouer la volonté [nord-coréenne] de dénucléarisation».

De son côté, lors de son deuxième jour à Pyongyang, Mike Pompeo a affirmé que les discussions américano-nord-coréennes avaient progressé sur la plupart des sujets centraux : «Il y a des problèmes compliqués mais nous avons progressé sur presque toutes les questions centrales. Il y encore du travail à faire.» Le secrétaire d'Etat américain a par ailleurs affirmé que les discussions qu'il avait eues avec ses interlocuteurs étaient «conformes à l'état d'esprit développé au sommet de Singapour».

Le sommet historique entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le 12 juin à Singapour, avait débouché sur la signature d'un document commun approuvant la dénucléarisation de la Corée du Nord. Par la suite, les deux chefs d'Etat avaient respectivement affiché leur volonté de se revoir à travers des visites mutuelles à Washington et à Pyongyang.

Lire aussi : «Seuls les plus courageux peuvent faire la paix» : Trump et Kim s'invitent mutuellement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter